A la uneBy NightLifeStyleStars & People

Coco Argentée explose de joie l’Olympic Game Club de Yaoundé

C’était à l’occasion du « The Ultimated Fiesta », un concept pensé et mis en place par Emmanuel Nguélé, l’un des noms les plus influents de la Jet Set camerounaise.

Les mots donnent à voir, mais les images à émouvoir. La Go des Ways très forts a pratiquement illuminé de joie la piste du Olympic Game, non pas seulement par sa beauté renversante, mais aussi et surtout par son talent fou et une prestation scénique admirable. Coco fera un show à la hauteur de son calibre, et c’est pas la clientèle de la boite, très nombreuse ce soir, qui dira le contraire.

Arrivée à 02 heures du matin (nous sommes déjà dimanche), elle accordera tout d’abord des entrevues à quelques confrères dans les salons VIP de l’hôtel Djeuga, avant de faire son entrée dans le night club. A chaque fois que son nom est entonné depuis la cabine des DJs, c’est des youyous et des cris à n’en plus finir, qui retentiront des plus belles.

Aux environs de quatre heures, l’auteur de « Fallait pas » (nouvelle tuerie du moment) est enfin annoncée par le maitre de cérémonie Serge Tamba. Ses danseuses sont déjà sur la scène. 06 belles félines au sourire dissuasif et à l’énergie débordante. La star de la soirée se dévoile enfin. La voix charmante, les rondeurs perturbantes, l’opulence mammaire et le visage d’ange ne trompent pas : La go Argentée et Cie sont prêtes pour le grand saut.

Dès les premières mesures, l’artiste se donne à fond. On aurait pu dire que la présence de certaines autorités en ces lieux, et même celle de « la duchesse » (Brenda), y seraient pour quelque chose ; que non ! Coco carbure toujours, et c’est connu de tous. Les billets de banque ne tarderont plus à pleuvoir. De temps en temps, la sécurité est obligée de remettre de l’ordre sur la piste, à chaque fois il bondait de monde. Mais Coco est imperturbable. Professionnelle jusqu’au bout, elle se donnera même parfois plus que ses danseuses car soucieuse du plaisir à procurer à ses nombreux fans qui continuent à lui faire confiance.

Elle fera également un petit crochet sur son premier album avec des titres que le public maitrise bien. Le salut militaire toujours au rendez-vous, on remarque à l’arrière de sa combinaison de Super Woman, le mot POLICE… Quand vient le moment de chanter le fameux « Fallait pas », toute l’assistance est debout. Elle reprendra d’ailleurs le titre en chœur intégralement, non sans rejoindre l’artiste sur le podium. Coco n’a alors d’autre choix que de reprendre la chanson une seconde fois pour un happy end qui lui vaudra une onction de plus d’un public véritablement conquis. Il est près de 5h30 quand son équipe l’escorte hors de la boîte, pour un dernier entretien avec d’autres confrères venus en retard… Sacrée Coco ! Une disponibilité qui arrachera le sourire même à son manager Tanko Dimenko.

La soirée fut belle, et les invités satisfaits. L’artiste promettra être encore au pays pour le moment, mais s’envolera pour l’Europe en début Juin, pour une tournée qu’on imagine très attendue.

 

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...