EvènementMusique

One Love revient avec « Un Nouveau Souffle »

« Le Ghetto veut aussi gnama », « Emprunte indélébile », « David contre Goliath », là sont les projets qui ont contribué à la renommée de l’artiste One Love. Celui-là qui dès le départ de sa carrière s’était inscrit dans un style plus nouveau qu’atypique, parodiant alors avec beaucoup de subtilité le quotidien des jeunes dans la société. Dès la rentrée scolaire prochaine (2014-2015), cet artiste engagé s’apprête à pondre son tout nouvel album « Un nouveau souffle » aux recettes rap afrobeat, makossa-rap, ragga et hardcore, avec pour particularité le live plus mis à l’avant par rapport aux programmations comme c’est souvent observé. Musicalement ouvert, avec une thématique très élargie, mais toujours dans un élan de conscientisation, One Love fera certainement couler encre et salive d’ici là.

« Parce que je pense avoir travaillé longtemps sans pour autant avoir tout donné, j’ai essayé de m’ouvrir, album travaillé dans des conditions professionnelles (live+programmation). Mon souci c’est pas de changer mais d’améliorer ce que je fais », s’exprime alors l’artiste. S’il y a bien un titre qui fera certainement jaser, ce n’est nul autre que l’extrait « Tu exagère » dans lequel ce dernier tire sur certains artistes qui selon lui font de la musique pornographique : « J’étais invité dans un lycée lors de la remise des bulletins et bien avant mon passage, j’ai été choqué lorsque qu’un groupe de jeunes élèves  ont interprété des titres aux paroles obscènes tout en esquissant des pas de danse obscènes, alors je me suis dit : C’est quoi ce pays ? C’est pas normal qu’un élève puisse sortir des énormités qui plus est dans un milieu scolaire où on est sensé l’éduquer. Il fallait que je fasse quelque chose pour stopper ça. Il est temps de remettre les choses dans l’ordre », justifie alors celui-ci sur ce qui l’aurait inspiré le fameux titre, avant de conclure : « Je ne suis pas un artiste qui recherche le buzz, je construis une carrière voila pourquoi depuis pratiquement dix ans je suis constant ».

One Love est invité au Festival Ici C’est l’Afrik qui se tient dans quelques jours au Congo-Brazza.

L’artiste annonce l’arrivée fracassante du vidéogramme de « Tu exagère » d’ici quelques jours.

Pour ceux qui voudraient déjà se procurer le projet, contactez le  73 53 01 16.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...