CinémaClin d'oeil

La jeunesse en politique : Yana Mbenda l’illustre à travers son film

«  Mulema » est   le titre  du   long métrage   de ce réalisateur qui met en exergue la culture camerounaise  et exalte  l’action politique  jeune.

A travers  ce long métrage de 1H 30 minutes, Yana Mbenda nous raconte l’histoire, d’une jeune Camerounaise  de  26 ans qui se bat contre vents  et marrées pour  gagner l’élection  comme maire.  Malgré   sa jeunesse  cette  jeune  dame réussi  à  être élue.

En plus    d’être   un  film qui fait  la promotion  de la participation en politique  des jeunes, sujet  qui  est    inexistant dans notre contexte camerounais ;   « Muléma »  nous invite   à faire une introspection sur nos choix de vie.  Des choix qui  nous  conduisent   sur  des chemins volontaires et  involontaires.  En outre « Muléma » est une histoire d’amour ; de tradition et de conflit de génération.

Le rôle  de Muléma  est joué  par  Adeline Onambele ;  une jeune actrice qui  fait ses premiers pas dans le cinéma camerounais en 2013 avec  sa participation dans la comédie musicale « Bella 1 » de William Seugnou. Ceci après  un passage  au théâtre à travers ses prestations dans  les établissements scolaires. C’est à travers un casting qu’elle a pu décrocher  le rôle principal dans Muléma. Adeline Onambéle ; aujourd’hui a espoir de ce que  le cinéma camerounais est sur le chemin de retrouver ses lettres de noblesse d’antan. «  Le cinéma camerounais  est entrain prendre son envol Parce  que le  cinéma camerounais de nos jours regorge beaucoup de jeunes  formés dans   les écoles de cinéma et les réalisateurs qui viennent de ces écoles mettent une emphase sur le jeu acteur.  De plus nous  avons nos ainés qui ne cessent  de nous prodiguer des conseils », soutien Adeline Onambéle. Quant au regard du public ;  elle  est confiante du fait que  le travail dur et acharné des  cinéastes camerounais changera la donne.  Fane  de Lucie  Memba Boss, l’héroïne  de Muléma  est en ce moment impliquer dans plusieurs  autres projet cinématographiques. A l’instar   des longs métrages tels que « Hemles » et « Free my soul ».

Dans Muléma l’héroïne  à comme principal adjuvant son petit frère ; Djakassi  dont  Dumont Tadjan incarne le personnage. « J’ai  pas eu  des difficultés à jouer le rôle de petit frère de Muléma parce que le  personnage me ressemble.  Il  répand la bonne  humeur ; toujours jovial ; sportif une épaule sur lesquels l’héroïne peut toujours se reposer », explique  l’acteur. Dumont Tadja qui est un transfuge du mannequinat  arrivé dans le cinéma  par les courts métrages.  Et  « Muléma »  est son tout premier  long métrage.  Contrairement  à Adeline Onambéle, Dumont Tadja a fait plusieurs ateliers de formation en jeux d’acteur.  Son model dans  le cinéma est will Smith  à qui il voudrait ressembler.

Eliane  Sara Nématchoua

 

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...