LifeStyleMode

Foire du bâton de manioc 2018 : Charlotte Enyegue Miss Bâton 2018 !

Le manioc et ses dérivés ont une fois de plus drainé du monde dans l’arrondissement de Sa’a département de la Lekié. La troisième édition de la foire du bon bâton de manioc et de ses dérivés, ouvert le 01 août dernier, a donné l’occasion de percevoir les richesses enfouies dans la plante.
«Nous sommes allés au-delà du bâton de manioc, pour voir des beignets, gâteaux, jus, alcool, fait à partir du manioc», confie le préfet du département de la Lekié, présent à la troisième édition de la foire du bon bâton de manioc. En effet, de plus en plus, les recherches sur le tubercule partent des vulgaires mets traditionnels entre autres, le Pem, Mboum-pem, le mintoumba, couscous de manioc, en passant par le légendaire bâton de manioc, jusqu’à la pharmacopée fait à base de cette tubercule pour atteindre un aspect plus industriel. « Je vais m’appesantir sur la pharmacopée  des feuilles de manioc. Nous pouvons par exemple, soigner nos enfants quant ils sont anémiés. De même quant ils sont atteints de varicelle ou encore de rougeole » partage Ngo Ndoum Josephine Epse Etone, sur ses connaissances.
De ce fait, placée sous l’égide du ministère de l’agriculture et du développement rural (Minader) et le Ministère de la promotion de la femme et de la famille (Minproff), l’édition de cette année 2018 avait pour objectif de mettre en avant les avancées par rapport aux années précédentes. Par ailleurs, exposer aux visiteurs et aux partenaires, les solutions pour favoriser et optimiser la commercialisation des produits issus du manioc ont fait la une. Selon de comité d’organisation « nous pensons que la vente de ces produits se trouvera améliorer grâce à une transformation normée et de qualité qui respecte les règles d’hygiène.» D’ après Romuald Dzomo, promoteur de la foire, c’est un pari gagné. «Nous avons atteints nos objectifs, au-delà de nos espérances. Nous sommes partis il y a trois ans  d’un camp dans lequel nous rassemblions des femmes agricultrices. Nous n’attendions pas tout ces personnes qui légitime ce temps, parce qu’il fait apporter une forme de rayonnement dans la Lekie autour d’un produit fédérateur».

Une Miss a même été élue, il s’agit de Charlotte  Enyegué. Elle devra porter la couronne jusqu’à la prochaine édition.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...