Light OnLitterature

Patrice Nganang accuse le SDF d’avoir abandonné ses militants à Kondengui

Toujours doté d’une verve virulente Patrice Nganang écrivain camerounais basé aux Etats Unis, cette fois ci  s’en est pris au principal parti de l’opposition camerounaise au cours d’un entretien diffusé sur la télévision en ligne jmtvplus.com. L’écrivain contestataire camerounais a accusé le parti que dirige Ni John Fru Ndi d’avoir abandonné des centaines de ses militants anglophones en prison. « J’étais en prison avec les militants du SDF avec des chefs de section du SDF qui ont été jetés en prison du fait de la crise anglophone (…) Les centaines d’anglophones qui sont en prison votaient pour le SDF il y a quelques années. Et le SDF les oublie et se met à faire campagne ailleurs. S’en va faire campagne dans le Nord et estime qu’il va se découvrir soudain des militants au Nord, à l’Extrême-Nord pour pouvoir gagner les élections. Mais c’est une farce ! Ce n’est pas seulement une farce, c’est inhumain ! Ce sont des gens qui avaient des professions, étaient professeurs, etc. Ils avaient des professions vraiment bourgeoises. Ils ont battu campagne pour le SDF partout. Ils sont en prison là à cause de la crise anglophone. Le SDF les oublie ! », a déclaré l’auteur de Mont Plaisant et Empreintes de crabes paru ces jours-ci.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...