InsideInterview

Papy Nsimi : « Je fais partie des meilleurs animateurs du Cameroun… »

Il officie à la radio Sky One et se fait appeler le mannequin des animateurs, Papy Nsimi a bien voulu répondre à nos questions.

Bonjour Papy Nsimi, merci de nous accorder cette interview, En quelques lignes peux-tu te présenter à nos internautes ?

-Papy Nsimi : Bonjour Culturebene, Je vous remercie déjà de vous intéresser à ma modeste personne .Je m’appelle  Papy Nsimi  camerounais et fier de l’être,  né le 7 août 1985 à l’hôpital central de kribi.

Comment es-tu arrivé dans le monde de la radio ? Parles-moi de tes débuts…

-Papy Nsimi : Je vais vous surprendre en vous disant que ce n’est moi qui ai choisi ce  métier, mais c’est plutôt    la communication qui m’a choisi. Enfant, je développais  déjà des aptitudes et des attitudes langagières convaincantes. Parvenu au CM2 (cours moyen 2) j’ai commencé à présenter  les  anniversaires  dans ma famille notamment ceux de  mes petites sœurs.A l’époque, mes désidératas étaient axés sur trois centres d’intérêt, devenir  écrivain, footballeur  ou musicien. Toutefois,  ma mère enseignante a toujours  voulu que je continue mes études. C’est ainsi que j’ai allié études et   football. En classe de première, j’ai intégré  le club journal du lycée .Au regard de mes performances ,  j’ai été choisi comme  communicateur  de la coopérative. De fil à aiguille , j’ai  commencé à gravir certains échelons en reportant  les matchs des championnats de vacances .A Essazock , bourgade située sur la route de Mbalmayo, j’ai présenté aussi les concerts de mes camarades qui étaient à l’EPC . Concernant l’aspect sportif , j’ai évolué à Etoile d’Essazok club de deuxième division . L’internat va interrompre mon foot puisque je ferai un an à l’internat au collège notre dame de Mimetala  à Nsimalen. En classe de terminale,   je me suis engagé avec l’équipe première du Canon étant capitaine de l’équipe réserve. A l’époque c’est le coach Lucien Nnanga sélectionneur de l’équipe Espoir qui fera appel à moi .Durant la même année , mon amour pour la radio va marquer ma vie d’un sceau  indélébile ,en participant aux  Rts vacances à Radio Siantou où  je suis classé  parmi les majors. Comme un arbre qui croit tout doucement , j’ai  poursuivi  ma formation à RTS  avec la fameuse émission  futuroscope une fois de plus  je serai classé  parmi les présentateurs. Après l’obtention de mon baccalauréat ,  ma famille  m’ordonne de faire  la filière  sociologie à l’Université de Yaoundé 1 et moi  j’ai retorqué  à ma sœur aînée que cela ne me plaisait pas . C’est ainsi que je suis allé faire un bref séjour à l’Université de Yaoundé 2  en étudiant les sciences juridiques.

 

Aujourd’hui tu officies à Sky One Radio, quelles sont les émissions que tu animes?

– Papy Nsimi : J’officie  à sky one radio,   c’est juste un retour à la maison, J’y étais déjà en 2013. j’étais parti pour Youth radio qui est devenu Galaxy  fm oú j’ai été l’animateur vedette, délégué  du personnel, Directeur des  Programmes , j’avais trop de responsabilités  de ce côté  avec des émissions telles que  « la matinale »,  un papier au journal de 12h,  le hit-parade et le débat culturel je travaillais du lundi au dimanche. J’ai été aussi à Royal fm avec l’émission à succès « caravane royale » la matinale du lundi au vendredi 6h-9h je peux m’en enorgueillir  aujourd’hui  d’être le père des matinales .Il n’y avait pas de débat  dans nos matinales, je l’ai instauré   tout en ajustant ce que je vais qualifier de « Coup de gueule  »  une manière de dénoncer les tares et les vices qui minent notre société. À Sky  One donc, je suis juste de retour et je présente la matinale » VAPEUR matinale »  mon concept c’est du lundi au vendredi, lundi 7h-10h du mardi au vendredi 7h-8h 30 et mercredi entre 15h et 17h c’est le débat culturel.

Animateur radio, manager d’artistes et pas mal d’autres casquettes. Comment arrives-tu à gérer tout cela ?

-Papy Nsimi : Animateur radio manager  et promoteur culturel c’est juste l’organisation, dès le départ vous avez compris que j’ai toujours fait deux ou trois choses à la fois, je m’organise juste ,je suis par exemple l’attaché de presse de l’artiste Richard Amougou depuis des années, je sais m’organiser quand il est en spectacle  je planifie  son programme  de com dans les médias, tout ceci sans oublier mes auditeurs, j’ai été présentateur dans les cabarets,  je sais juste faire le distinguo,  j’ai un nouveau  concept la nuit du bikutsi qui est organisé  tous les jeudis soir au snack bar nnam wa samba au carrefour iptec à Yaoundé et  le vendredi matin je suis à la matinale.

Comment trouves-tu l’environnement médiatique camerounais ?

-Papy Nsimi : C’est un environnement  où s’amoncelle du n’importe quoi. Tout le monde est animateur journaliste et autre  parcequ il y ‘a pas d’organisation .Les institutions en charge de la communication  ne font absolument rien. Le Conseil National de la Communication (CNC), j’ai l’impression c’est un instrument de répression, le CNC ne doit pas seulement  sanctionner.Il  doit travailler en étroite collaboration  avec des prometteurs  de médias afin de recycler les journalistes et animateurs. Vous savez,  la misère qui prévaut au sein de notre corps de métier  pousse certains à verser dans la diffamation .La communication étant , un axe stratégique au sein d’une nation , l’Etat doit réguler ce secteur en subventionnant de manière efficiente et vivace les entreprises médiatiques.

Quelles sont les difficultés que tu rencontres dans ton travail d’animateur-journaliste ?

Les difficultés  sont de plusieurs ordres , il y’a d’abord des entorses managériales où ton patron te  demande de produire des émissions et en même temps de faire des entrées financières .Un de mes ex employeurs sans scrupule m’exigeait  de faire payer la promotion aux artistes locaux et de diffuser plus de musique étrangère , injonction que j’ai balayé  d’un revers de la main.C’est un secret de polichinelle , certains promoteurs de médias font du blanchiment d’argent , inhumains et insouciants ils laissent leurs employés sous la vindicte de la faim et de la pauvreté .D’un autre côté , vous avez des collègues englués dans la fainéantise qui passent leur temps à vous jalouser et à salir votre image auprès de votre patron .

Ton top 5 des meilleurs artistes camerounais?

Papy Nsimi -Tout naturellement, il y’a d’abord  Richard Amougou , kareyce Fotso Magasco , charlotte Dipanda et  Lady Ponce.

Ton top 5 des meilleurs animateurs radio

-Papy Nsimi : La  bonne charité commence par soi-même, il y’a  Empereur  Daddy, Master Ivo , Papy Nsimi, Joël kessak , Alain Dexter et Francis libéral.

Quelques contacts utiles pour ceux qui  souhaitent avoir besoin de tes services

-Papy Nsimi : Mes contacts sont le 696678309

Facebook  papi Nsimi

Mail  papi Nsimi 185 @gmail. Com.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...