PeopleStars & People

Tiken Jah Fakoly, passionné de l’élevage et d’agriculture !

Tiken Jah Fakoly est connu pour ses textes poignants qui touchent les réalités des pays africains en général. La star du reggae a su asseoir au fil du temps une notoriété internationale grâce à la qualité de ses productions. Mais au-delà de la scène, certains côtés du chanteur restent méconnus notamment son amour pour l’élevage.

C’est depuis quelques années que l’auteur de chansons culte comme « ouvrez les frontières », s’est ouvert lui-même les frontières de l’agriculture. En effet, en 2013, c’est dans le nord de son pays la Côte d’Ivoire qu’il a décidé d’investir ses forces avec 50 hectares de riz. Deux ans après, la star se voit obligée de mettre un terme à ce projet en raison des grosses sollicitations relatives à sa carrière d’artiste.

Mais ce n’est pas la fin pour l’artiste, compositeur, chanteur. Tiken Jah Fakoly ouvre une ferme pour l’élevage « Depuis mon enfance, j’aimais bien élever les poules, les pigeons, etc. C’est vraiment un plaisir pour moi de faire ça, car j’aime ça. C’est une passion », a confié le chanteur à Rhhm.net.

La ferme de Doumbia Moussa alias Tiken Jah Fakoly est située dans la petite ville malienne de Sibi à 45 Km de Bamako. Elle est étendue sur presque 1 hectare où l’élevage se charge de faire de l’élevage et la culture de maïs, d’arachide et un peu de haricot.

Grue royale, moutons, biches, chevaux, oie de Toulouse, oie Guinée, poules peuvent être retrouvés sans oublier les différents types de pigeons.

« J’ai des pigeons qu’on appelle beauté royale, j’ai des pigeons qu’on appelle pigeons pan, les pigeons voyageurs. Je vais chanter et quand j’ai un peu de sous je partage avec les animaux. Si on arrive à faire les poulets de chairs, on pourra les vendre pour que la ferme soit totalement indépendante »

Une initiative personnelle en dehors des grandes scènes mondiales mais qui ne vise pas forcément les bénéfices.

« Nous avons l’intention de vendre c’est vrai mais pour l’instant ce n’est pas rentable. Ce n’est pas vraiment fait pour gagner de l’argent. C’est quelque chose que je fais parce que je l’aime »

Les activités à la ferme ne l’empêchent pas de continuer par faire plaisir aux mélomanes car, l’élevage et le champ sont confiés aux gardiens de la ferme. Le chanteur ne passe que quand il a un peu de temps.

« Je souhaite que tous les africains fassent une petite ferme s’ils ont les moyens, ou un petit champ pour que nous puissions avoir l’autosuffisance alimentaire. Je souhaite que la jeunesse n’oublie pas la terre. Il fait s’intéresser à l’agriculture parce que chez nous la terre est fertile, on est costaud, donc Dieu nous a tout donné ».

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...