CinémaInsidePortrait

Dikongué Pipa, l’un des meilleurs réalisateurs d’Afrique, un monument du cinéma Africain !

Jean-Pierre Dikongué Pipa, né en 1940 à Douala, est un réalisateur camerounais.

Jean-Pierre Dikongué Pipa se consacre au théâtre avant d’étudier le cinéma de 1962 à 1964 au Conservatoire indépendant du cinéma français. Après trois films de court-métrage (1965-1966), il réalise des longs-métrages, notamment Muna Moto (1975) – qui l’a rendu célèbre – et Le Prix de la Liberté (1978), portant ainsi le cinéma camerounais vers un public international.

Auteur, dramaturge et producteur de théâtre, Jean-Pierre Dikongué-Pipa a mis en scène une trentaine de pièces dans lesquelles il a également tenu un rôle.

C’est une double récompense le réalisateur Camerounais après la restauration de sacré Après l’Etalon d’or en 1976 los du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou ( FESPACO) pour son film « Muna Muto », le réalisateur camerounais Jean-Pierre Dikongué PIPA a été honoré d’une statue 24 février lors du dernier Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou ( FESPACO) de son vivant sur l’allée des cinéastes à l’avenue Mgr Thevenoud.

Natif de Douala qui est ville partenaire de Ouagadougou, le Dr Fritz Ntone Ntone délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala a fait le déplacement avec une importante délégation pour participer aux côtés de son collègue Maire de la ville de Ouagadougou à cette cérémonie.

Dans le même temps, un jour avant, son célèbre film qui lui vaut une reconnaissance internationale qui a été restauré en 2019, a été présenté au cinéphile. Une restauration faites par la Cneteca DiBologna via le programme African Refoundation. Projet de préservation et de restauration de la mémoire cinématographique africaine initié par la Fédération panafricaine des cinéastes.

Voici quelques unes de ses réalisations :

Courts et moyens métrages

1965 : Un simple

1966 : Rendez-moi mon père

1966 : Les Cornes

1984 : La Foire aux livres à Hararé

Longs métrages

1975 : Muna Moto

1978 : Le Prix de la Liberté

1983 : Histoires drôles, drôles de gens

1987 : Badiaga

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...