Histoire & PatrimoineInside

Le lac rose ou lac Retba, merveille de la nature au Sénégal !

Le lac Retba, plus connu sous le nom de lac Rose, doit sa renommée à sa teinte qui vire du rose au mauve en fonction de l’intensité des rayons solaires, et également au rallye Paris-Dakar dont il constituait l’ultime étape.

Se trouvant à environ 30 km au nord-est de la capitale Dakar, c’est un des sites les plus visités de la presqu’île du Cap-Vert. Dans le voisinage du lac, de nombreux campements et hôtels accueillent les visiteurs.

Le lac et ses environs est un excellent terrain de jeu pour traverser les dunes en 4×4, en moto ou en quad ou pour des promenades plus calme à cheval ou en dromadaire… ou à pied.

Le lac Rose est un grand lagon peu profond, situé à quelques centaines de mètres de l’océan et entouré de dunes et de filaos. Il doit sa couleur à la présence de micro-organismes et à la forte concentration de minéraux.

Jour et nuit, il y règne une intense activité de centaines de personnes se livrant à l’extraction du sel (300 grammes dans chaque litre). Enfoncés jusqu’à la taille, les hommes arrachent les croûtes de sel déposés sur le fond et remplissent des pirogues que des femmes portent, à intervalles réguliers, sur la berge. Le sel récolté est ensuite vendu à des intermédiaires qui le commercialisent en ville.

Pour les biologistes, le lac Retba entre dans la catégorie des milieux extrêmes du fait de sa forte concentration en sel (de 80 g à 300 g/l de sel par litre). A titre de comparaison, la concentration en sel de l’eau de mer est de l’ordre de 32 g/l.

Pour les microbiologistes, le lac Retba est un lieu magique qui recèle des espèces rares et peu étudiées, les bactéries de l’extrême ! Des scientifiques ont déjà isolé de ce lac trois nouvelles bactéries dont une des bactéries la plus résistante au sel de sa catégorie ! Cet écosystème unique est pourtant gravement menacé par la surexploitation du sel marin. Si au XVe siècle, la surface du lac était de 15 km2, elle est passée à 4 km2 en 1976 et ne cesse de diminuer depuis.

Les visiteurs désireux de se rendre au Lac rose peuvent y accéder à partir de Dakar par la plage à marée basse ou par la route nationale n°1.

Par la route, deux possibilités s’offrent à vous : tournez à droite à hauteur du croisement Keur Massar au km 20, ensuite rouler jusqu’au terminus de l’Autobus pour emprunter la route de « Boune » (en mauvais état), ensuite à gauche ver le village de Niaga. La deuxième solution par le nationale 1 est de passer par la ville de Rufisque, ensuite Sangalkam, puis Bambilor.

Compter une petite heure de trajet.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...