CamerounSanté

Le Maire Yannick Ayissi : «  Il était question de venir en aide aux populations qui ont besoin de notre soutien »

Yannick Martial Ayissi Eloundou est le Maire de Yaoundé II. Soucieux du bien être de ses populations de son arrondissement, le jeune Maire (38 ans) a décidé de prendre en charge les soins médicaux des personnes souffrants du mal d’yeux.

Pour ce faire, ce lundi 29 avril 2019, au Centre de Santé privé ‘Notre Dame de la Merci’ de la Paroisse de la Briqueterie, après consultations de plus de 200 personnes, les plus touchées, ont été prises en charge pour des soins ophtalmologiques à l’hôpital MAGRBI ICO d’Obak.

Le plus jeune Maire du Cameroun parle des motivations qui l’ont poussé à cette action humanitaire.

Quels sont les fondements de cette action ?

« Ça fait quelques mois que j’ai été élu maire de la commune de Yaoundé II, dans mon plan d’action, j’avais mis le soutien aux structures de santé, en ce qui concerne les soins. Aussi d’offrir un appui à toutes les organisations qui se ferraient ressentir, dans l’action qui est de soutenir les populations qui sont en situation vulnérables. Et aujourd’hui, avec la commission des affaires sociales de la commune, également l’association AFHADEV représentée par sa présidente, il était question de venir en aide aux populations qui ont besoin de notre soutien. ».

Quels sont les objectifs recherchés ?

« Vous savez, la santé n’a pas de prix, surtout la vue. Donc il est question pour nous d’aider ces populations qui sont dans la vulnérabilité. Donc il y a eu une action qui consistait à détecter la maladie des yeux, nous avons eu 209 personnes qui ont eu à enregistrer et qui se sont fait consulter. Et sur ces 209 cas, nous avons retenu une dizaine que Magrabi ICO CAMEROUN qui est une structure spécialisée devra prendre en charge au courant de cette journée. Il était donc question pour le Maire que je suis, de venir soutenir cette action et surtout d’alléger cette charge qui est d’abord financière, pour ces malades. C’est la raison pour laquelle nous sommes là. Nous avons décidé de prendre en charge la totalité des frais inhérents à cette maladie. ».

Est ce qu’on peut avoir une idée des dits frais ?

« En ce qui concerne les frais, la commission des affaires sociales pourra s’en occuper avec la fondation Magrabi Cameroun. Vous savez, il y a plusieurs cas, donc, on ne peut pas vous dire, tel cas coûte tel prix, c’est en fonction des cas que nous allons débourser la somme qu’il faut, pour régler les différents problèmes. ».

Quels seront les perspectives à venir pour vos administrés ?

« Pour les perspectives, nous allons continuer à être proche de nos populations. D’ici quelques jours, nous allons lancer une opération, Yaoundé 2, ville lumière, nous allons procéder à la pose de près de 1000 lampadaires dans l’arrondissement de Yaoundé 2, nous allons également intensifier nos actions en ce qui concerne l’hygiène et salubrité, parce qu’il faut vraiment qu’on ressente l’effet de nos actions dans les différents quartiers. ».

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...