LifeStyleModeTendances

Kyky Mevoa, « le King » du mannequinat au Cameroun

Le singe, le lion ou encore le guerrier : sont ses petits noms. Mais Kyky Mevoa est en réalité, un mannequin professionnel et aguerri au Cameroun. Son visage atypique est très bien connu dans le domaine de la mode au Cameroun, et même à l’international. S’il est vrai qu’il retient l’attention des annonceurs, on peut affirmer, sans risque de se tromper que,  le King a déjà roulé sa bosse dans le mannequinat.
Tout aurait commencé à l’âge de 05 ans. Kyky n’étant qu’un gosse, développait déjà les signes d’un garçon différent des autres par son style. Ayant pris l’habitude de choisir lui-même ses vêtements à ce jeune âge, le King prenait même déjà des poses de mannequin pour des simples photographies d’enfants.
Pas étonnant donc qu’il soit élu, deux années successives (2005-2007), mister ( le plus beau garçon) de son quartier Ngoussou- fourgerol. Et 03 ans plus tard, on lui propose dans ce même quartier, de se lancer dans le mannequinat. Il faut dire que des voisins avaient déjà compris que le King avait une grande carrière dans ce domaine. Ainsi, Pris de curiosité, Kyky Mevoa se lance et reste dans le mannequinat par conviction. Il y trouve son environnement.  Quelques temps après, on le retrouve sur le podium de « Afrika   model » , nous sommes là en 2010.
Kyky Mevoa sera beaucoup critiqué dans ses débuts, mais se donnera à fond pour réussir, car il a le désir d’apprendre. Ainsi, il recevra la distinction de meilleur mannequin au salon international de la mode, à Promote. Et c’est le début d’une carrière reluisante ! Les succès vont s’enchainer ! Difficile de le freiner dans son parcours. Le King se fait un nom, et des fans qui le réclament à tous les grands événements de mode. Son passage est le plus attendu à tous les défilés, tant il sait captiver l’attention. À vrai dire, ce n’est pas Kyky qui a choisit le mannequinat, mais c’est le mannequinat qui l’a choisi. Avec son visage atypique et son corps d’athlète , le King se fraie un chemin dans cette grosse industrie qu’est là mode et il ne tient pas à décevoir ses prédécesseurs. Dans la famille ce sont des artistes : Zanzibar et Marcien Towa, le grand philosophe, qui le soutiennent et l’encouragent dans sa carrière. Il est vrai qu’au Cameroun le mannequinat tend à prendre son envol, mais c’est un métier ! Et sûrement l’un des plus exigeant qui soit. Ainsi, des figures comme Kyky Mevoa ne passent pas inaperçus.
Égérie du grand couturier Blaz design, top model Camerounais, Kyky Mevoa défilera aussi sur les podiums de : Annual Show, forum des métiers de la mode, Jeman fashion, Kribi fashion week, salon du mariage du mariage, Mboa fashion week et bien d’autres. Kyky Mevoa est très sollicité, il est choisi pour les publicités de Mutzig, et Xnet phone : le premier téléphone made in Cameroun. Il figure dans des clips vidéos de plusieurs artistes notamment : Jean Pierre Essome,Kareyce Fosto.
Mais encore, le King a plus d’une arc à sa corde ! il est échassier et confectionne aussi des tenues traditionnelles, originales qui remporteront des prix  dont la médaille d’or décerné au Cameroun à l’élection Miss héritage (Singapour)
 A ce jour, le King a décidé de se concentrer à l’art plastique et suit une formation dans le laboratoire d’art visuel de Jean Michel Dissake.
« je me suis toujours dit dans tout ce que j’entreprends, qu’il est hors de question que je ne sois pas compter parmi les 5 premiers! Et je bosse dur pour que ces grands Hommes de la Lekié, d’où je viens, soient fiers de  moi ! » affirme t-il. Et pour conclure, mon slogan est : « seul Dieu me jugera ! »
Par Osiera Mebounou

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...