Inside

Alyssa Milano révèle avoir été violée en plein tournage «alors que les caméras tournaient»

A l’origine du lancement du mouvement #MeToo, l’actrice et militante féministe Alyssa Milano a raconté le viol dont elle avait été victime en plein tournage et alors même que les «caméras tournaient».

Les faits remontent à 1993 sur le tournage d’un long-métrage, dont elle ne révèle pas le nom. A l’époque, Alyssa Milano, cherche à rebondir après la fin de la série à succès «Madame est servie».

«L’un de ces films contenait une scène de sexe entre moi et un homme âgé de 17 ans de plus que moi», explique-t-elle dans le podcast «Sorry not Sorry», dont l’épisode est consacré à l’anniversaire de #Metoo. «Les professionnels savent gérer ce genre de situation de manière appropriée, sans dépasser les limites, sans briser le consentement, et avec un degré de confiance qui est aussi très important. Les prédateurs en sont incapables. Cet homme n’était pas un professionnel», poursuit Alyssa Milano.

«Il a profité d’un instant de vulnérabilité totale (…) pour mettre ses mains sous mes sous-vêtements et tenter de me pénétrer avec ses doigts. Il m’a violée sur le tournage alors que les caméras tournaient», révèle la star.

Témoin de la scène, le réalisateur du film n’a pas su comment réagir, lui demandant si il devait appeler la police. Se «sentant prise au piège», alors que le tournage touchait à sa fin, et «sans soutien» de la production, Alyssa Milano décidera finalement de ne rien faire. «Je me suis sentie contrainte de retourner sur le plateau, et pendant les six heures qui ont suivi, à continuer de tourner la scène avec l’homme qui m’avait agressée sexuellement», raconte l’actrice.

A aucun moment, Alyssa Milano ne dévoile le nom de ce «prédateur», notamment par respect pour sa femme et ses enfants. Elle précise toutefois que l’homme est toujours acteur, notamment «dans des productions très en vues».

Initiatrice du #MeToo

En 2017, dans le contexte de l’affaire Weinstein, Alyssa Milano avait lancé sur les réseaux sociaux le mouvement #Metoo, incitant les femmes victimes de harcèlement ou d’agression sexuelle à témoigner. A l’époque, l’actrice avait déclaré avoir été victime de tels actes, sans dévoiler son histoire.

Avec CNews

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...