A la uneEvènementFranceMusique

Sexion d’Assaut fait vibrer le Palais des sports

Il a fallu mobiliser une centaine de gros bras pour contenir la foule qui était déjà là, bien avant l’heure indiquée. Bref, tout se passe pour le mieux, et les artistes programmés pour la première partie arrivent au fur et à mesure. Il alors 17 heures quand les portes se referment, une occasion pour nous de faire un tour du côté des loges, histoire de recueillir les sentiments des artistes, qu’on a trouvé très concentrés.

Tous étaient là : SAMY LABRUTE, 1.9.8.5, LEMIR VANA, LE METISSAGE et D.O.S LEGAR, sans toute fois oublier de saluer mister STANLEY ENOW (présentateur du concert), dans sa loge VIP. Le show débute véritablement aux environs de 19 heures, et à tour de rôle, chacun gère avec brio son temps évalué à 10 minutes maximum, au grand bonheur du public. Jusqu’ici tout se passe bien mis à part quelques légers soucis  techniques que les dj’s se sont empressés de régler. C’est à 19 H30 que Maître Gims et les siens, Petrodollars, Lefa, Doumans, Black Mesrimes, Barack Adama, Maska et le légendaire DJ H cue font leur entrée. C’était de la folie. Les fans en furie ne se lassaient pas de crier. Il fallait s’agripper avec force à des barres pour ne pas se faire bousculer, tellement ils étaient déchainés, même nos stars du SEXION D’ASSAUT ne s’attendaient pas à un tel engouement de la part de leur public camerounais. Ils ont repris toutes leurs chansons sans exception, et le concepteur WATI-BOSS, savourait ces moments, avec  beaucoup d’émotions, ne manquant pas au passage de glisser quelques mots à l’oreille de Patou EBONGUE, l’initiateur du projet. Le groupe a même invité sur la scène, le jeune groupe de danse SNIPER CREW de Fall Kadher et son pote B-boy Yaya, faire un show tonifiant, qui a soulevé la foule. Il faut dire, que ces deux garçons ont su marqué le public, eux qui étaient jusqu’ici inconnus, mais qu’on a découvert grâce à SAMY Labrute pour qui ils font office de danseurs. Pendant près de deux heures de spectacle phénoménal, le public est resté debout, chantant, criant, dansant, c’était époustouflant. Et quand est venue l’heure pour le groupe de chanter les tubes qui les ont révélés au monde, « casquette à l’envers »  et « désolé », c’était l’apothéose. Pour tout dire, la SEXION D’ASSAUT, en deux heures seulement, nous ont fait rêver comme personne. C’est un sérieux dispositif sécuritaire qu’il a fallu mettre en place pour véritablement faire sortir nos stars du Palais des sports, car la foule en voulait encore. Il était presque impossible de leurs arracher une pose ou encore un autographe. Pas de souci pour ceux qui ont manqué ce rendez-vous, ils sont aujourd’hui à Douala dans l’après midi.   

source: kamerhiphop.com

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...