A la uneBéninInterviewMusique

NASTY NESTA: « Je vis hip hop, je vais mourir hip hop…»

Membre fondateur du TAKA CREW, premier label indépendant de HIP HOP au bénin aux cotés de S@m et Eray BMG YARI, il rejoint en 2008 l’écurie Cotonou City Crew aux cotés du groupe mythique DIAMANT NOIR, et d’autres artistes tels que BSYD, BLAAZ, DAC…. Producteur, auteur, compositeur, NASTY NESTA est un artiste à part entière.
Son premier album « IL LE FALLAIT » sortit en 2008, enregistré entre le Bénin et la France, est considéré dès sa sortie par les spécialistes et par le public comme un classique du rap béninois. Cet album est porté par des singles qui reçoivent l’adhésion du public rap « COTONOU BOY », mais il réussit également à toucher à travers des titres tels que « Répondeur » ou « L’Afrique avec une plume » à élargir son auditoire pour faire apprécier sa musique au-delà de la sphère des mélomanes HIP HOP.

En 2010, sous sa casquette de producteur il présente le projet Cotonou boy feeling, une compilation RAP RNB qui connaitra la participation de la crème de la scène HIP HOP Béninoise. Cette compilation est un cocktail de Hits d’où sont extrait des titres qui ont connu tout au long de l’année des rotations des plus élevées en Radio, Télé, ainsi que sur les téléphones mobiles. Qui n’a pas fredonné « SO FINE », « JE N’AI PAS LE TEMPS DE T’AIMER », « CABRIOLET » ou encore « PERLE RARE » pour ne citer que ceux là.

Recordman des collaborations, et véritable bête de studio (près de 300 morceaux enregistrés en 2 ans), il prépare actuellement une mixtape intitulée « JE SUIS LE RAP AFRICAIN » pour le deuxième trimestre 2011 et son deuxième album solo qui devrait voir le jour en 2012.

‘’Mon ambition est d’emmener le rap où il n’a jamais mis les pieds, à travers la voix d’un jeune Africain qui à de grands rêves pour son continent et qui à pour leitmotiv, montrer à la face du monde que la jeunesse africaine est fière, totalement décomplexée. C’est ce qui m’anime au plus profond de moi et si tu sais entendre et surtout écouter tu le retrouveras dans mes chansons à travers cette fougue, ces joies, ces excès ou même ces tristesses qui s’en dégagent. La route est longue, regardez d’où je viens, l’arrivée sera belle, donc regarde où je vais.’’ 

Kamerhiphop l’a rencontré pour vous.

Qui est Nasty Nesta?
Nasty Nesta est un jeune Africain, passionné de musique, et de hip hop. Qui observe son continent, et qui se sert du canal de la musique pour exprimer ce qu’est la jeunesse Africaine, quelles sont ses attentes, ses espoirs, ses désillusions, son ambition…

Quelle est ton Histoire avec le hip hop?
J’ai très tôt été sensible au hip hop, c’est une culture que j’ai connue et que je vis depuis ma jeune adolescence. Ce n’est pas un effet de mode, c’est plutôt un mode de vie, avec ses valeurs. C’est ce qui fait de moi ce que je suis, elle m’a permit de me faire un nom dans mon pays, et de réaliser des rêves. Le hip hop t’apprend au delà de la musique, à te lever et te battre pour ce que tu veux, te donner les moyens de tes ambitions.  Je vis hip hop, je vais mourir hip hop.

Comment se porte ce genre de musique au Benin?
Au Bénin au niveau de la jeunesse c’est la musique la plus populaire, elle remplit des salles où même des artistes de variété n’y arrivent pas même s’ils sont plus médiatisés. Ce n’est pas parfait non plus, il y a beaucoup à faire encore au niveau de la professionnalisation de se secteur, mais les jeunes ont compris qu’il faut se lever et s’organiser pour arriver à nos fins.

Parles-nous de ta mixtape que tu as tout récemment dévoilée à ton public
Cette mixtape "JE SUIS LE RAP AFRICAIN", est le reflet de l’état d’esprit qui m’anime. Beaucoup au début ont vu dans le titre de la prétention, de l’égo, mais il faut voir au delà des mots. Nous avons en Afrique énormément de talents dans la musique, les arts, intellectuellement…
J’ai voulu offrir au public une mixtape lourde, avec des collaborations avec ceux qui font partie des meilleurs rappeurs africains. Il y a donc KOBA du Gabon, DIAMANT NOIR du Bénin, HYDE du Sénégal  pour ne citer que ceux là en featurings. J’ai  également voulu  présenter le rap Africain  sans forcément porter l’étiquette du folklore, des tam tam etc…, que l’on aime bien nous coller, ou qu’on attend systématiquement de nous (rappeur) quand on vient d’Afrique. Ce n’est pas parce que je viens de là que je dois forcément mettre des djembé dans ma musique, tu vois ce que je veux dire!
Voilà un peu l’Etat d’esprit de la mixtape. Plusieurs thématiques y sont abordées, il y a 18 tracks, le single "pour ma ville"  tourne déjà en tv et radio et le prochain single "laisse les parler" arrive.

Si tu devais décrire cet album en un seul mot que serait-il?
c’est de la balle, il faut absolument la télécharger si ce n’est pas encore fait.lol

Quel est ton lien avec le Cameroun?
Mon père est camerounais, mais je n’y aie jamais mis les pieds encore.

Connais-tu des artistes dans le Hip Hop Camerounais? Si oui, quels sont tes favoris?
J’aime beaucoup boudor, j’ai écouté quelques morceaux assez lourds de KROTAL, et dans la new school j’ai écouté des rappeurs et chanteurs rnb pas mal aussi.

Penserais tu a faire un feat avec des rappeurs Camerounais?
Carrément, ce serait intéressant de collaborer avec des artistes du Cameroun. Je fais beaucoup de featurings c’est ma manière d’envisager la musique, l’échange, la compétition…donc avec plaisir.

Un dernier mot?
Merci à l’équipe kamerhihop pour l’interview, big up à tous les internautes !téléchargez la mixtape, encouragez vos artistes, et n’oubliez pas que la jeunesse africaine est née pour briller!#1seulmot#

MIXTAPE "JE SUIS LE RAP AFRICAIN" en téléchargement sur www.cotonouboy.tv
RETROUVEZ NASTY NESTA SUR FACEBOOK: nasty nesta
TWITTER: cotonouboytv
Contact/management:cotonouboytv@gmail.com

 source: kamerhiphop.com

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...