A la uneCamerounInterviewMusique

DJ Bilik : « Je suis un chercheur de talents… »

Bonjour DJ Bilik, comment vous sentez vous en ce moment précis, comme un papa qui viendrait d’avoir des jumeaux ?

Oui bien sur. Très heureux d’avoir produit ces 02 albums qui couronnent 10 années de travail intense. Je dis vraiment un grand merci à Dieu qui a pu rendre cela possible. Reste à présent de mettre une véritable politique de distribution en place, pour que tout le monde puisse avoir accès à ces bijoux. A cet effet, nous avons jugé mieux vendre les albums à 1000frs, un prix minutieusement étudié. Par rapport à la qualité des clips, la promotion et tout ce qui va avec, il devrait revenir à 3000frs l’album. Mais on s’est dit, autant vendre des disques à un très grand nombre à des prix abordables, que de vendre peu de CD à des prix pas encourageant du tout, surtout pour les jeunes qui n’ont pas toujours de quoi se procurer un CD. Tout ceci sera accompagné d’une campagne de proximité, parce que nous entrevoyons faire de l’informel, en allant vers le public, dans les rues, les quartiers, les domiciles et même dans les bureaux, pourquoi pas. Grace à notre équipe jeune et très dynamique.

C’est-à-dire qu’à partir de cet instant, de par vos réalisations les projets que vous comptez concrétiser, vous êtes en voix de révolutionner l’industrie hip hop du bled ?

L’industrie musicale camerounaise même, dans son ensemble. Tout ce que vous avez vu jusqu’ici a rarement été fait en matière de production d’album, de présentation surtout. Déjà ce que vous voyez est très loin de ce que nous voulions faire à la base. Beaucoup de moyens ont été mis en jeu, mais il nous aurait fallu encore un peu et on aurait prouvé aux gens que ce que nous voyons ailleurs n’est pas sorcier, nous en sommes aussi capable.

Pourquoi 2 albums, ne serait il pas là un risque d’investir autant d’un seul coup ?

Dans la vie, qui ne risque rien n’a rien. Il faut aussi se dire la vérité, très peu d’albums sont sortis, à part peut être quelques maxi et singles. Et puis y en a aussi qui annoncent l’album qui vient jamais. Je suis un chercheur de talents, je suis un producteur d’album. Aujourd’hui, j’ai eu les moyens d’en produire 2, je l’ai fait, et ce dans les règles de l’art, c’est-à-dire annonce, conférence de presse pour la sortie, le show case sera la suite logique de cette aventure, puis s’en suivra les concerts. Donc rendez vous ce vendredi 02 Décembre 2011 au ccf de Yaoundé pour le show case à 19h30 ou d’autres frères viendront soutenir SUMANJA et 1.9.8.5, à l’instar de Palesto, Alberto les clés, 5Thez, DAR X, Candy crew et pleins d’autres surprises. N’oubliez pas surtout, les CD’S seront en vente ce jour là, ainsi que les T Shirts et autres gadgets.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...