ArtsBDCameroun

Vernissage de l’exposition du Mboa BD Festival ce 16 novembre à Yaoundé

Placé sous la supervision du directeur du Ccf (centre culturel français) de Yaoundé, Yves Ollivier, l’exposition d’une part révèle les jeunes auteurs et d’autre part confirme les positions des auteurs ayant déjà publié. Après les différentes allocutions dont celle du directeur du Ccf qui a par ailleurs félicité l’initiative, le temps était à la découverte des œuvres exposées. Plus d’une dizaine de tableaux accrochés des auteurs camerounais, congolais, gabonais, maliens et centrafricains. Des dessins qui ont laissé des personnes sans « voix », c’est le cas de Marie-Thérèse qui n’a pas manqué d’exprimer ses sentiments « Ces dessins sont époustouflants, ce sont des talents cachés et qui certainement n’ont pas assez de moyens pour publier les œuvres. J’exhorte les éditeurs à les aider].Comme Marie-Thérèse, Hervé invite le ministère de la culture à encourager ces chefs-d’œuvre Je suis très ému de savoir que des jeunes peuvent aussi réaliser des choses pareilles. Je prie le ministre de la culture et le gouvernement surtout le président de la République de subventionner ces jeunes car il a dit dans son discours de campagne de créer et c’est ce qu’ont fait ses concitoyens

Souvent considérée comme un genre mineur, le 9ème art essaye tant bien que mal de trouver son public au Cameroun. Yannick Deubou auteur de bandes dessinées et graphiste déclare La plupart des publications de bandes dessinées sont le fait d’ONG et d’associations qui s’en servent comme moyen de communication et de sensibilisation sur des sujets tels que le sida, le paludisme ou le « Leadership Jeune ». Ces projets permettent aux auteurs de mûrir leur style graphique mais ne contribuent pas à un réel développement du secteur. Les maisons d’édition hésitent à se lancer dans l’aventure, car le risque financier est grand. Pourtant, quelques initiatives animent le milieu, principalement à Douala et à Yaoundé

Genèse du Mboa BD


Issu de la langue douala, mboa signifie en français foyer et le mboa BD a été mis sur pied par le collectif A3. Crée en 2009, le collectif A3 est une association qui réunit des auteurs des bandes dessinées, des graphistes et des scénaristes. Le collectif A3 ambitionne de mettre sur pied une plate-forme d’échange entre auteurs afin de structurer et professionnaliser le domaine. Née d’affinités et préoccupations communes, A3 est une association informelle de jeunes créateurs indépendants. A3 se consacre actuellement aux scènes artistiques d’Europe de l’Est. Face aux discours de la mondialisation et du régionalisme, A3 s’attache à démontrer et préserver les particularités de ces nouveaux acteurs dans un souci de dépassement des lieux communs et renouvellement des « devenir-genre » de l’art contemporain international.

 source: journalducameroun.com

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...