CamerounLitteratureLivre

Joseph Dzene présente son nouvel ouvrage

A la fin du XIXème siècle, on assiste à l’émergence du réalisme dont la prétention est de copier le réel et de peindre la réalité. La littérature réaliste, suspectée de s’éloigner de la réalité, se rapproche très tôt du modèle photographique (du daguerréotypage) et de l’écriture journalistique. On se souvient que nombre d’écrivains du XIXème à l’instar d’Honoré de Balzac, de Victor Hugo, des frères Goncourt, de Gustave Flaubert et de Guy de Maupassant. Le rapprochement entre l’écriture journalistique et le réalisme littéraire n’est pas fortuit. Les deux utilisent la réalité comme le produit de la communication. En effet, le texte de fiction peut participer à la construction du cadre au même titre qu’un reportage, un texte stylistiquement soigné y participe au même titre qu’un texte journalistique, une vision subjective peut contribuer à sa délimitation au même titre qu’un document. Malgré ces ressemblances, l’écriture journalistique a ses particularités, tout comme l’écriture littéraire. 

Joseph Bernard DZENE EDZEGUE
Doctorant Ph.D 
Chargé du Projet Stigmatisation et Discrimination à l’ACMS
Ancien Redacteur En Chef 100%Jeune
Ancien Journaliste au site internet www.camfoot.com
Membre du Comité Editorial 100%Jeune
Tél: 00237 77936619
00237 94143783

https://www.morebooks.de/store/fr/book/ecritures-et-r%C3%A9alisme-chez-alexandre-soljenytsine-et-shan-sa/isbn/978-613-1-59812-8

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...