Au cœur des mille et une vies d’Alibavard et des 40 Slameurs

Ce fut un véritable défi pour l’atelier de Slam du Centre Culturel Français de Yaoundé et les jeunes qui le composent, l’on réussit. Ces poètes en herbe ont pu présenter et susciter l’intérêt du grand public sur toute la beauté du Slam.

Sous l’encadrement de Romuald Mbasse plus connu sous le nom de « Stone », des jeunes slameurs ont pris la peine de peindre, le temps d’un spectacle, le quotidien de la population à travers des rimes, des mimes délirantes et des clichés « poétographiques » propres à la société camerounaise.
 
Ainsi, ceux-ci ont présenté les mille et une vies… Du professeur, du cuisinier, de l’étudiant, du chômeur… Du frustré, de l’amoureux… Sous le soleil et la pluie… Entre arnaques, problèmes, rêves et dont le quotidien donne envie d’espérer, de rire ou d’en pleurer.
 
Le Slam étant peu connue et parfois marginaliser au sein des cultures urbaines, ce spectacle fait partie d’une longue série d’évènements dont l’un des objectifs est la promotion de cette discipline et le développement de l’intérêt du public pour la poésie.

Commentaires Facebook