A la uneInterviewMusique

Coco Argentée : « Aujourd’hui je m’assume complètement…»

Appelez la désormais « La go galaxy » car elle a atteint une autre dimension ; Coco Argentée, alors en fin de séjour au Cameroun, y était venue dans le cadre de la sortie de son tout nouveau maxi single de deux titres. La belle en a profité pour peaufiner tous ses vidéogrammes et reconstituer son équipe à travers sa maison de production C.A. Corporation. Avant son départ pour l’Europe, elle a tenu à nous glisser quelques dates, et nous a confié revenir au pays très prochainement, car souhaitant alors passer tout le mois de Mai avec ses fans.

Coco Argentée, désormais « la go galaxy », ce qui prouve une évolution de l’artiste que vous êtes, qui n’arrête pas de travailler, soucieuse de la satisfaction de ses fans. Vous êtes en fin de séjour au Cameroun, qu’on espère avoir été à la hauteur de vos attentes… Déjà, comment se porte notre COCO ?

Comment je me porte ? Et bien je dirais sincèrement que je me porte comme un charme, et je vous l’assure, j’ai passé un très très bon séjour au Cameroun ; je l’ai toujours dit, mon cordon ombilical est enterré au Cameroun, alors j’y reviens à chaque fois que l’occasion se présente.

Vous n’êtes pas venue bredouille, puisque vos fans également ont été satisfaits de cette venue…

Ça c’est sûr ; je venais leur présenter mon tout nouveau maxi single composé des titres « Le crayon de Dieu » et aussi « Les amitiés » qui actuellement tournent en boucle partout.

Un maxi single qui connait plutôt un bel accueil, vu le nombre de sollicitations qui d’ailleurs justifient votre départ imminent…

Très bel accueil, ça je vous le concède ; et pas mal de dates en découlent, déjà samedi 12 mars du côté de Buéa sur invitation spéciale du Sous-préfet, dimanche 13 mars je suis à Yaoundé pour une soirée spéciale au Hilton Hôtel où je suis invitée par la Fécafoot et le ministère des sports, dès le 21 mars je reprends mon vol pour l’Europe car le vendredi 25 je suis attendue à Paris à l’espace Noisy Le Sec et j’y serai avec l’artiste ivoirienne Josey. Le 1er Avril je serai en Suisse, le 2 Avril je reviens en France du côté de Clermont Ferrand, le 9 Avril à Lausanne,  le 16 Avril pour la toute première fois trois lionnes du bikutsi se produiront sur la même scène à Londres Coco ArgentéeMani Bella et Lady Ponce. Je reviendrai au Cameroun car le 30 je suis attendue avec la Compagnie Argentée chez le père Achille Mbanga, mais que mes fans soient rassurés, je passerai tout le mois de mai au Cameroun avec eux.

Avant votre succès dans la musique, vous étiez dans le milieu paramédical et cet enchevêtrement vous pesait déjà ; aujourd’hui avez-vous finalement fait un choix entre les deux ?

Je réponds OUI et ça fait quatre ans que je l’ai fait ; j’ai dû abandonner le paramédical parce que la musique est jalouse, elle vous prend tout votre temps et votre énergie, alors il est très difficile de la partager avec d’autres activités professionnelles. Le choix fait, j’ai décidé de m’y mettre à fond, sans réserve et montrer de quoi je suis capable. Aujourd’hui j’appartiens à mes fans, au public, et je ne m’appartiens plus. Et ils sont de plus en plus exigeants, alors je n’ai pas le droit à la faute, je suis obligée de bosser dur, de faire des recherches afin de faire briller mon pays à travers ce que je fais. Aujourd’hui je m’assume en tant que Coco Argentée l’artiste, et non plus l’aide soignante.

L’univers musical africain et camerounais en particulier est jalonné d’obstacles et parfois malgré les moyens et le talent beaucoup ne s’en sortent pas ; comment Coco a-t-elle réussi à se démarquer ? Quels ont été les éléments qui vous ont permis de vous hisser à ce niveau ?

Très humblement j’ai toujours su compter sur la grâce de Dieu ; sans prétention je puis vous l’assurer monsieur Dariche Nehdi, je suis une bosseuse, je travaille énormément car je me suis promise de ne jamais décevoir mon public. Je veux ressembler à MOI et à personne d’autre, avoir ma propre identité et je pense que c’est ce qui fait ma particularité. Je suis entourée que de jeunes, le plus âgé dans la Compagnie Argentée a 25 ans. Je traine les mêmes danseurs depuis plus de quatre ans et ils ont beaucoup évolué.

En parlant d’évolution, Coco n’est pas en reste puisqu’elle a désormais son propre label ?

Oui c’est toute une entreprise : la C.A. Corporation. Aujourd’hui je m’assume complètement, je fais les choses selon moi, et j’ai la chance d’avoir le soutien des hommes de médias, des Djs, tous m’aiment et me portent dans leur cœur.

Coco Argentée, « la Go Galaxy », nous allons prendre congé de vous, non sans prendre les contacts de votre label C.A Corporation…

Ok, pour nous avoir il suffit de composer le 0032479476090 (France) et le 676 84 15 99 (Cameroun)

 

 

 

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...