Afrique du Sud: le sort d'Oscar Pistorius de nouveau devant la justice ! - Culturebene
InsidePeopleStars & People

Afrique du Sud: le sort d’Oscar Pistorius de nouveau devant la justice !

Johannesburg – L’athlète paralympique sud-africain Oscar Pistorius, condamné à six ans de prison pour le meurtre de sa compagne, joue de nouveau son avenir devant la justice, où le parquet va réclamer vendredi une peine plus lourde.
Il s’agit du dernier rebondissement en date dans ce très long feuilleton judiciaire qui tient en haleine les médias sud-africains depuis quatre ans. Dans la nuit du 13 au 14 février 2013, Pistorius a tué de quatre balles, chez lui à Pretoria, la top model Reeva Steenkamp, qui était enfermée dans les toilettes. Il a toujours plaidé la méprise: il pensait qu’un cambrioleur s’était introduit dans sa maison située dans un lotissement ultra-sécurisé, typique des quartiers cossus d’Afrique du Sud, pays à la criminalité endémique. En première instance, Pistorius a écopé de cinq ans de prison pour “homicide involontaire”. Mais le parquet a fait appel et obtenu une condamnation à six ans de prison pour meurtre. Jugeant toutefois la peine “scandaleusement inappropriée”, le parquet a de nouveau saisi la justice pour obtenir une sentence plus lourde. La Cour suprême d’appel de Bloemfontein (centre) doit entendre vendredi ses arguments, ainsi que ceux de la défense, en l’absence de Pistorius.
Elle devrait rendre son jugement à une date ultérieure. “Le meurtre est passible d’une peine minimum de 15 ans”, a rappelé à l’AFP jeudi le porte-parole du parquet, Luvuyo Mfaku. “Certes le tribunal a toute discrétion pour s’éloigner de la peine plancher en fonction de circonstances atténuantes, mais dans ce cas précis, nous estimons que le tribunal a été trop clément”, a-t-il ajouté.

Commentaires

0 commentaires

Atti Mahamat Abana

Rédacteur chez Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)