InsideInterview

Mbombog Mbog Matip Emmanuel : « L’égalité sociale n’existe pas, l’injustice est de taille… »

????????????????????????????????????

Nous sommes avec Mbombog Mbog Matip Emmanuel, Président de la Ligue National de Défense des Droits des Personnes Défavorisées, directeur de publication du journal ‘’Climat Social’’ et Communicateur social, titre décerné par l’Unesco et le Cartel.

Bonsoir Président, vous luttez contre l’injustice et prônez l’égalité sociale, alors quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans l’exercice de vos fonctions ?

Les difficultés sont énormes. Nous dénonçons les injustices depuis 2008 mais c’est comme si les autorités administratives ont bouché leurs oreilles. Il faut que la mentalité change, il faut la santé pour tous, que tout le monde puisse avoir l’accès aux soins médicaux, que tout le monde puisse avoir son gagne-pain, parce que dans ce Pays si ton papa n’est pas docteur tu ne seras jamais infirmier. Il y’a des jeunes qui ont des diplômes, qui ont beaucoup fréquenté mais qui chômes au quartier. Il faut un parrain bien placé pour être recruté quelque part. Ce sont là les difficultés que nous rencontrons. Malgré toutes les dénonciations le pauvre n’a pas de place au Cameroun. Un pauvre ne peut plus remporter un procès face à un riche même s’il a raison et parfois c’est lui le plaignant qui se retrouve enfermé parce qu’il n’a pas d’argent pour donner au procureur ou au juge. L’égalité sociale n’existe pas au Cameroun, l’injustice est de taille. La veuve, l’orphelin, le handicapé, la serveuse au bar, le taximan, les étudiants… n’ont pas de place parce qu’ils sont pauvres. Ils sont dominés et il faut que ça change, il faut l’égalité sociale et la justice pour tous les Camerounais. Tous les hommes sont égaux devant Dieu et il n’y a aucune loi qui donne à un riche le pouvoir de dominer le pauvre même quand ce dernier a raison.

Face à cette injustice et l’inégalité sociale, qu’attendez-vous des autorités administratives qui sont mandatées par le Président Paul Biya pour servir le peuple Camerounais ?

Ce que j’attends des dirigeants Camerounais, ce que j’attends du gouvernement, ce que de la justice camerounaise c’est de rétablir la justice et l’égalité. Prenons l’exemple des hôpitaux où les pauvres sont délaissés au contraire des riches qui sont accueillis aussitôt à leur arrivée au détriment du pauvre qui est là depuis le matin. J’aimerai que la veuve, l’orphelin, le prisonnier, les personnes de 3ème âge et tous ceux qui subissent l’injustice permanente se sentent à l’aise parce que nous sommes tous des frères et sœurs. Ceux qui nous dirigent nous abandonnent nous le bas peuple c’est quand leurs intérêts sont menacés qu’ils reviennent vers nous.

Notre beau pays le Cameroun traverse une période, le problème anglophone, la lutte contre Boko Haram sans oublier le tribalisme qui prend de l’ampleur ; alors quel message adressez-vous au peuple camerounais en tant que Président de la Ligue Nationale de Défense des Droits des Personnes Défavorisées ?

Le peuple camerounais doit rester serein et uni, n’entrons pas dans la manipulation. Nos pères fondateurs se sont sacrifiés pour que le Cameroun soit Un et indivisible, ils ont versé leur sang pour que noyons indépendant. Et aujourd’hui j’ai les larmes aux yeux quand je vois nos frères et sœurs mourir au Nord-Ouest, au Sud-ouest et à l’Extrême-Nord. Les gens sans voix veulent diviser notre pays. Vous savez le Président Paul Biya n’est pas parfait puisque la perfection ne sont pas de ce monde, mais ce monsieur a travaillé pendant plusieurs années afin de maintenir ce pays en paix. Quand les autres pays avaient des problèmes c’est dans notre pays qu’ils trouvaient refuge.

Il n’y a pas de problème anglophone. Les faiblards se sont assis, qui croient qu’on doit prendre le pouvoir par les armes et ils se sont décidés de faire partir Biya par la force alors que nous sommes dans une année des élections. S’ils ne veulent plus du Présidents Biya il suffit d’aller aux urnes et voter quelqu’un d’autre que de bruler les écoles, les commissariats, les gendarmeries, les maisons, les marchés, les assassinats, les viols et tout. Aucune loi ne défend Biya de se représenter et surtout que Biya n’a pas pris le pouvoir par les armes. Je demande à l’opposition et la société civile de ne pas supporter ces blancs qui veulent semer le désordre et le chaos dans notre pays. Le tribalisme doit cesser, nous sommes tous des camerounais. Un ministre ne doit plus remplir le ministère avec les ressortissants de son village. Les personnes qui font verser le sang dans la zone anglophone ne vivent pas ici et leurs familles non plus. Prenons conscience frères et sœurs et Dieu nous viendra en aide il faut que la paix règne.

Faites-vous de la politique ?

J’ai déjà commencé à faire de la politique et mon problème c’est le changement. Mais je ne parle pas de changement des personnes mais aussi le changement de la moralité. Quand on te nomme c’est pour service le peuple camerounais et non ces propres intérêts. J’ai toujours dit que vaut mieux un démon qu’on connait qu’un ange qu’on ne connait pas. Le Président a commencé alors faisons lui d’avantages confiance. Il prit conscience de ses erreurs. Il a mis le conseil constitutionnel en place, il a interdit le cumul des fonctions au Sénat et à l’Assemblée National mais nous attendons encore plus de lui. Il faut du sang neuf dans le gouvernement, il faut qu’il nomme les jeunes et leur fait confiance. Il aime le Cameroun et a nommé des personnes pour servir le peuple mais ces personnes ne font pas leur travail il faut qu’il se débarrasse d’eux et implique la jeunesse dans la gérance du Pays. Le président avait dit la santé pour tous mais aujourd’hui la ménagère a du mal à s’en sortir faute de moyen.

Je vous suis tout le temps à la radio, vous êtes devenu un phénomène public, alors nos lecteurs aimerait bien savoir qui est derrière vous ? Qui est votre ange gardien ?

S’il y avait quelqu’un derrière moi je ne serai plus pauvre, c’est vrai que je ne suis pas aussi pauvre que ça parce que la pauvreté c’est dans la tête. Je marche avec les béquilles mais je dis que je ne suis pas handicapés parce que le handicapé c’est l’homosexuel, celui détourne des milliards du Cameroun qui pouvaient servir à acheter les tables bancs, créer des emplois, octroyer les bourses d’études aux étudiants, fournir de l’eau potable à la population.

Personne n’est derrière moi mon frère, c’est le tout puissant c’est lui qui a créé le ciel et la terre. Je n’ai pas peur de dire la vérité parce que personne ne peut rien me faire contre la volonté de Dieu. Dieu m’a chargé de parler au nom du bas peuple. Je dénonce les faits que je connais très bien car moi-même j’ai grandi dans cette situation. Je connais presque tous les orphelinats du Pays. Les enfants de deux ans dorment à même le sol et mangent des biscuits alors que nous avons un ministère des affaires sociales. J’attire l’attention et je me mets à genoux pour demander à l’opinion nationale et internationale de nous soutenir parce que mon journal le Climat Social a fait un an et demi sans être dans les kiosques faute de moyens financiers. C’est le 21 mais dernier que nous sommes revenus dans les kiosques. Je supplie les âmes de bonne volonté à nous soutenir pour ce journal ne manque plus dans les kiosques chaque semaine. Je me sens mal dans ma peau parce que ça fait longtemps que je n’apporte plus mon aide aux orphelinats toujours par faute de moyens. Il m’arrivait  de couper la ration alimentaire pour pouvoir venir en aide ses enfants.

Pour chuter j’aimerai remercier une dame qui œuvre beaucoup dans le social, la première dame du Cameroun Madame Chantal Biya. Je ne sais pas si elle me connait mais que Dieu bénisse cette dame pour tout ce qu’elle fait pour les pauvres à travers ses fondations.

Mbombog Mbog Matip Emmanuel Président de la Ligue National de Défense des Droits des Personnes Défavorisées, directeur de publication du journal ‘’Climat Social’’ et Communicateur social, titre décerné par l’Unesco et le Cartel.

Tel : +237 696-91-41-47

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...