Burkina FasoDanseSpectacle vivant

Le Tarmac, scène internationale francophone, présente du 4 au 15 juin Fadjiri et Sac au Dos

Fadjiri du 4 au 15 juin 2013 de Serge-Aimé Coulibaly (Burkina Faso) :

“Il se présente, seul, les bras levés, debout et fier malgré l’adversité, malgré un sol fragile, instable, qui se dérobe sous ses pieds. Avec ses gestes qui révèlent la part animale, il résiste, il avance dans le doute, dans la confluence des sources musicales et chorégraphiques. Il va au cœur de l’instinct, de l’humain.

Aller au bout de soi. Se laisser guider par les émotions, sans règle ni retenue, sans conformisme, sans regard et sans frein, dédouané de la raison, débarrassé des stratégies empruntées, sans attentes ni entraves, loin des codes et des conventions sociales et morales… Tel est le point de départ de la réflexion chorégraphique de Serge-Aimé Coulibaly. Une "introspection dans sa vie d’artiste et de citoyen".”

Sac au Dos du 11 au 15 juin de Florent Mahoukou (Congo Brazzaville) :

“On a tous avec soi, une valise de passé, un sac de souvenirs. Des gros, des petits, des douloureux. Ils nous encombrent, ils nous protègent. Ils nous accompagnent. Ils sont nos compagnons de survie.

Florent Mahoukou et Andréya Ouamba portent le très lourd sac des guerres qui ont ravagé leur pays, le Congo, dans l’assourdissant silence des nations.

Alors, ils dansent pour exorciser le passé, pour dire la mémoire et ses plaies, la mort côtoyée de si près. Ils creusent dans les souvenirs enfouis sous des tonnes d’images inavouables, inavouées. Ils disent l’insolence d’échapper au massacre, l’indécence de la survie. Ils dansent l’indicible, la vanité des mots.”

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...