InsideSport

France : Aucune poursuite judiciaire contre Ahmad Ahmad

Un coup franc direct tiré dans la lucarne juridique  du président de la Confédération africaine de football hier à Paris. Alors qu’il se trouvait dans la capitale française pour le congrès de la FIFA, le malgache avait été interpellé par la police française.

Après plusieurs heures d’audition suite à une affaire de rapine, de corruption, de faux et usage de faux Ahmad Ahmad a été relaxé annonce le procureur de Marseille. Mis sur le grill des médias pour cette affaire rocambolesque, le malgache peut donc respirer normalement, d’autant plus qu’il ressort de sa garde à vue sans poursuite. Autrement dit, sa virginité juridique n’a pas été perforée par les policiers français. Toutefois, son image vient de prendre un coup dur souligne un analyste sportif, car jamais un président de la CAF n’a été interpellé en plein mandat. Toutefois, l’analyste souligne la condescendance des occidentaux envers les africains, car le contraire est impensable. L’on ne pourrait interpeller un haut responsable français en Afrique.

Pour rappel, Ahmad Ahmad a été auditionné par la police française suite à la rupture de contrat entre la CAF et Puma au profit d’une marque française dont l’un des dirigeants est l’ami du malgache.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...