A la uneEvènementFranceInterviewMusique

Sexion d’Assaut : « le public est très chaleureux… »

C’était un réel bonheur pour nous de nous entretenir avec le premier collectif parisien (75ème), formé en 2002 avec en son sein 9 Mc’s : Maître Gims , Lefa, Black M, Jr Okrom, Adam’s, Maska, Doumas, Balistik L.I.O ainsi que leur DJ Hcue. Agés de 20 à 25 ans, ils affichent fièrement 10 ans d’activisme du underground rap français, tous très talentueux, les uns autant que les autres. Depuis quelques années déjà, ils sont coaché par le Producteur d’INTOUCHABLE , DAWALA, via le label indépendant WATI B. Profondeur des textes, fraîcheur des mélodies, bon flow, des punchlines bien agencés et un dynamisme impeccable, là sont les qualités de ce groupe qui nous a démontré hier  ce que c’est que la vraie alchimie sur scène. C’est à quelques minutes de leur show,  qu’ils nous ont reçus avec une chaleur particulière dans leur loge, le temps d’un petit entretien, que nous partageons avec vous.    

Culturebene.com : Bonsoir déjà, et merci  pour ces quelques minutes, ô combien précieuses, que vous acceptez nous accorder…, tout d’abord, vos premières impressions ?

SEXION D’ASSAUT : Oui c’est la première fois qu’on arrive au Cameroun, on a été bien reçu, c’est beau ici. C’est vrai, on a été à Douala et il est  difficile de faire la différence, c’est le même engouement, on est très heureux en tout cas.

Culturebene.com : Jusqu’ici, quelque chose a pu attirer votre attention, en particulier ?

SEXION D’ASSAUT : Surtout l’accueil, le public est très chaleureux, déjà chez nous là-bas on dit que les camerounais sont les intellectuels de l’Afrique

Culturebene.com : Vous avez été annoncés, vous êtes là aujourd’hui et vous vous apprêtez à nous faire vivre un concert inoubliable, mais avant d’en parler, permettez-moi de vous demander s’il y a des artistes qui vous ont marqué ici et vu que vous êtes au pays qu’entendez-vous faire pour eux à votre niveau ?

SEXION D’ASSAUT : Déjà des artistes hip hop camerounais on en  connait beaucoup en France, qui participent énormément à des projets hip hop de par les featurings, avec plusieurs artistes africains et camerounais en particulier, que ce soit en France ou sur place quand ils viennent. Beh, nous, aujourd’hui on va partager la scène avec quelques artistes d’ici, ce qui constitue un avantage sérieux pour eux, entre-temps, nous écoutons aussi quelques prods, qu’on trouve bien, ils sont très talentueux ici, donc on pense qu’il y a surement un truc à faire, pas forcément dans l’immédiat, mais nous sommes prêts à les encourager d’une certaine manière.

Culturebene.com : Dans l’après-midi nous avons assisté à votre balance, tout à l’heure vous monterez sur scène, tout se passe bien jusqu’ici, à votre avis ?

SEXION D’ASSAUT : Bien sûr, déjà du point de vue organisationnel, tout est bien fait, le Cameroun a un train d’avance sur d’autres pays qu’on a visité jusqu’ici, on est très satisfait en tout cas.

Culturebene.com : On va se dire, à tout à l’heure, car bientôt ce sera à vous, le public vous réclame déjà…

SEXION D’ASSAUT : Wouais ! c’est l’heure, Yaoundé va Bouger dans quelques minutes, ça va être chaud, préparez les serviettes les gars, on n’est pas là pour blaguer.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...