CamerounInterviewMusique

Oliviera : “Les rumeurs de mes nouveaux hits circulent déjà dans les chaumières…”

Tu as mis sur le marché discographique courant 2010, ton deuxième album intitulé "Le talent ne suffit pas vol.1". Comment évalues tu ce projet aujourd’hui ?

Tout d’abord, je tiens à préciser que c’était un "street album" et qui le dit, parle d’album de proximité, qui a été bien accueilli par mes fans à la base qui en redemandent et par la suite le large public l’a aussi beaucoup sollicité au regard de l’état des ventes.  Toutefois, aucune promo télé, ni radio n’avait été fait sur ce projet, seuls mes différentes plateformes de communication en ligne comme mes blogs et surtout ma page facebook ont été utilisés pour communiquer sur ce street album. Le résultat obtenu a plutôt été satisfaisant.

Après quelques mois d’absence, on te voit depuis peu de retour sur des scènes underground et des sound system. Pourquoi t’es tu retiré un moment donné ?

Je ne dirais pas que cela été le cas, mais plutôt qu’il n y avait presque pas de scènes; à défaut de sucer pour y être ou du moins par amitié (rires)

Actuellement tu es en plein enregistrement dans plusieurs studios de Yaoundé. C’est dire qu’il y a un nouvel album d’Oliviera qui arrive ? 

Sisi!!! pour dire vrai c’est pour mon premier album donc je préfère encore me taire pour ce qu’il en est,mais à l’écoute de quelques titres, les rumeurs de mes nouveaux hits circulent déjà dans les chaumières…

Depuis novembre 2003, à laquelle tu as fait découvrir au public ton premier album avec le tube "Presque célèbre", aujourd’hui quel regard personnel jettes tu sur ton parcours ?

Mon parcours est plutôt une fierté personnelle surtout en terme d’autoproduction,malgré quelques désagréments vis a vis du mouvement hip hop et de certaines personnes qui on la sale manie de ralentir ce qui forcement va inéluctablement arriver !

Beaucoup de problèmes minent l’émergence du hip hop Camerounais qui peine à se faire présent sur la scène internationale. Quels solutions préconises tu pour y remedier ?

Il est question d’arrêter avec l’amateurisme, de cesser de faire les choses sans toute fois s’y mettre à fond. Pour nos organisateurs, tourneurs et médias, le plus important serait de nous aider à faire découvrir nos œuvres à l’international, que ce soit par la présence de nos chansons sur les scènes qu’au sein des médias.

Comment peut-on contacter Oliviera ? 

Booking :
Facebook : Oliviera Nindjeu ou Oliviera Actu
email: olivierapologie@yahoo.fr 
(+237) 77 61 27 47 / 99 21 76 36

Commentaires

0 commentaires

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux:

📸 INSTAGRAM: https://instagram.com/culturebeneofficiel
🌐 FACEBOOK: https://www.facebook.com/culturebene
🐤 TWITTER: https://twitter.com/culturebene
📩 EMAIL: culturebene@declikgroup.com
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page