Le Gala de réouverture du musée national s'est déroulé vendredi 16 Janvier - Culturebene
A la uneExpositionHistoire & PatrimoineInside

Le Gala de réouverture du musée national s’est déroulé vendredi 16 Janvier

Après cinq ans de travaux de réhabilitation, le musée national a réouvert ses portes le 06 Novembre 2014 lors des Journées Portes Ouvertes qui se sont déroulées du 06 au 09 novembre. Le public venu nombreux avait admiré le riche trésor que regorge le Cameroun à travers sa culture. Des milliers de personnes ont fait la queue, heureux de découvrir les trésors de cet espace mythique.

Pourquoi la date du 06 Novembre ? Ama Tutu Muna, Ministre des Arts et de la Culture nous avait donné la réponse lors d’une interview qu’elle nous a accordé. « Le 06 novembre parce que vous avez vu dans chaque salle, il y’a une citation du Chef de l’Etat. Ça veut dire que grâce à sa politique, nous avons pu mettre en place quelque chose. Donc, voilà ce musée ! C’est symbolique, c’est historique et puis, c’est une date historique. Il est arrivé au pouvoir à cette date-là. Et puis, c’est grâce à lui que je suis Ministre des Arts et de la Culture aujourd’hui. Le musée est là et c’est sa politique que j’ai fait mon mieux de promouvoir” avait-elle déclaré.

Deux mois plus tard, le musée national est à nouveau réouvert, mais cette fois aux VIP. Une visite privée a été organisée ce vendredi 16 Janvier (de 10h30 à 11h30) par le MINAC en personne. Une soirée de gala qui a réuni un parterre impressionnant de personnalités : Ministres, diplomates, hommes d’affaires, hommes de cultures, cadres d’entreprises, philanthropes…  des prix ont été remis à William Egbe, Président du Conseil d’administration, The Coca cola Africa Foundation, Jerry « Wonder » Duplessis, compositeur et producteur  de renommée mondiale, Eric  Hilton, ex Président du Conseil d’administration, Hilton Hotel corporation, Dionne Warwick, icône du RNB pour leur contribution philanthropique et leur engagement exceptionnel pour la Paix Universelle. Un hommage a été rendu à Madame Cosby et Madame Gayle King.

Un diner a été offert par le Minac. La soirée s’est achevée par un spectacle qui a réuni les artistes camerounais du moment : Le groupe X-Maleya, Stanley Enow, Dynastie Le Tigre, Le groupe Mbalé Mbalé, Kareyce Fotso, Sanzy Viany, Laro, Danielle Eog, André Manga, le ballet national et bien d’autres.

Cette soirée de gala a été le point de démarrage d’un plan d’action visant, à travers la culture à redonner au Cameroun ses lettres de noblesse et le placer sur des standards internationaux. Elle a été placée sous le signe du lancement d’une régénération culturelle. Elle est articulée sous le thème « la forêt équatoriale reconstituant l’environnement des peuples du Cameroun de l’Afrique centrale.

Ce qu’il faut savoir de la « Harts International Foundation »

La Heritage and Arts Foundation (Harts Foundation) est une fondation à but non lucratif  créée sous l’égide de la loi n°2003/013 du 22 décembre 2003 et ses textes d’application, dans le but d’améliorer l’offre culturelle et d’assurer une contribution significative du secteur de la culture au PIB en le positionnant comme un secteur de croissance et de création d’emploi.

Il s’agit d’une plate-forme de mobilisation de mécènes, des donateurs, des opérateurs culturels, de toute personne de bonne volonté en vue du financement de la culture.

C’est donc une interface entre les détenteurs de capitaux dont l’engagement pour le financement des projets culturels n’attend qu’un encadrement juridique et administratif particulier d’une part et les projets culturels d’autre part.

Le siège de la foundation est fixé à Yaoundé, avec la possibilité de création d’autres branches dans certains pays, en fonction des dispositions réglementaires relatives aux impôts et au mécénat dans ces pays.

Objectifs de la fondation

Les objectifs de la fondation sont les suivants :

-Encourager et favoriser la participation des personnes physiques ou morales, publiques ou privées, à la réalisation des initiatives et projets artistiques et culturels d’intérêt général, ayant un caractère philanthropique ou concourant à la mise en valeur du patrimoine culturel, à la diffusion de la culture.

-Fixer les modalités des interventions dans le domaine des projets artistiques et culturels, sur ressources financières additionnelles

-Faciliter la mobilisation et les orientations des actions de développement culturel et artistique au Cameroun, notamment par l’assistance technique et financière aux grands projets culturels

-Accompagner les efforts du gouvernement en matière de développement du sous-secteur art et culture, dans les conditions définies par la loi n°2003/013 du 22 décembre 2003, relative au mécénat et au parrainage.

Mode de gestion des fonds de la fondation

Les dépenses liées au fonctionnement de la structure, notamment les charges locatives, le paiement des salaires, l’acquisition et la maintenance des équipements sont supportées par la dotation versée par les pouvoirs publics. Ceci afin de permettre que les ressources issues des donations aillent directement au financement des projets que les donateurs auront préalablement identifié.

Plan d’action de la Harts International Foundation 

-le lancement de la régénération culturelle au Cameroun par la soirée de Gala qui s’est tenue ce vendredi au Musée national.

-le programme I-CES : programme d’échange culturel et de semaine qui se tiendra u Cameroun, à New York, Miami et Paris. Ce programme porte entre autre sur la musique, la danse, le cinéma, la mode, le trafic humain, les cliniques professionnelles, la technologie, le développement des carrières et s’adresse prioritairement aux jeunes camerounais en vue de leur permettre de partager avec ceux d’autres continents.

-le partenariat stratégique à à l’organisation du concert mondial sur la lutte contre l’Ebola.

-la mise en place d’un site internet de E-Commerce dénommé « Best of Africa », dans le but d’offrir aux artistes camerounais de talent, l’occasion de s’exporter sur le marché international sans avoir besoin de se déplacer personnellement. Ceci dans le but de permettre d’améliorer leur chiffre d’affaire et d’en faire une source de revenus.

-le développement de l’industrie cinématographique à travers le bureau « Shoot in Cameroon » pour la production de grands films camerounais exportables sur le marché international du film.

– Harts International Foundation innovative peace Awards pourrait être assimilée au prix Nobel de la paix, mais en diffère de par ses critères et l’ouverture de catégories plus étendues.

Contacts

237 699 285 436 / +237 699 456 272

1-646-377-2178 / + 1-646-377-8329

Email : camerounnationalmuseum2014@gmail.com / eyengandjomo@gmail.com / claverenken@gmail.com ceo@azmediaagency.com / rplconsulting@aol.com

 

Commentaires

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)