LitteratureLivre

Lova Nyemb Bassong fait déguster son livre « Nous étions le 23 juillet » au public Camerounais

Lova Nyemb Bassong a présenté son livre une seconde fois au public Camerounais le samedi 29 juillet 2017, dans l’enceinte de la Fondation Salomon Tandeng Muna.

L’écrivaine a été présentée par l’association Rencontres Méditerranéennes Cameroun. La dite dédicace mise en place par Chembifon Muna, a débuté dès 19h et s’est achevé dans les encablures de 21h.

Lova est une jeune écrivaine Camerounaise, douée d’une sensibilité très singulière, avec sa plume. L’artiste a réussie à captiver les instants forts de la vie de son personnage principal, Mahola, qu’elle fait vivre au travers d’un récit alléchant, aguichant mais surtout captivant.

Cette session de dédicaces a vu la participation d’une forte communauté venue de Makak, pour soutenir l’écrivaine. Ce second évènement a permis à Lova de parler de long en large d’elle et surtout, des moments de partages forts pendant lesquels, elle a mieux véhiculer le vécu de son héroïne qui a traversé des péripéties tels que le mariage, les déceptions et des moments de joies intenses, puis des gestes manqués.

‘Nous étions un 23 juillet’, est un bijou dans lequel l’auteur nous parle de Mahola, une jeune femme d’origine africaine qui apprend à quelques encablures de Noel, qu’elle soufre d’une maladie incurable. Suite à cette nouvelle, elle va entamer un processus de découverte d’elle-même en se remémorant sa vie jusqu’à ses 43 ans dans une lettre qu’elle écrit à une personne qui a beaucoup compté pour elle. Dans ce voyage à travers le temps, Mahola va s’ouvrir et se découvrir à travers l’amour : deux mariages, un divorce, la maternité, la foi et l’immigration en France et au Canada.

L’auteur donne ainsi à chacun de lire ce chef d’œuvre qui selon elle produira un résultat déférent en chacun des lecteurs.

Détails sur le livre :

‘Nous étions un 23 juillet’ est un ouvrage, de 139 pages, format 13,4 X 20,4, publié le 23 septembre 2014, réédition : Juin 2017.

Bibliographie de l’auteur :

2015).  Nous étions un 23 juillet (Paris :Edilivre)

(2016). La négritude dans la littérature afro-caribéenne contemporaine : mort ou transformation? (Bergisch Gladbach : Editions universitaires européennes.

(2016). Amour à Mora in contre la nuit des ombres (Douala : AfriAvenir)

(2017). Nous étions un 23 juillet-réédition (Yaoundé : proximité)

 

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...