A la uneArtsBDCameroun

10ème édition du Crayon de D’jino : la tombée de rideaux…

L’essentiel des activités notamment l’exposition et vernissage, ajouté à cela la danse, les jeux concours, et prestations d’artistes, offertes au public  (qui a répondu massivement) auront porté sur des thèmes bien définis dont le dessin constituait la finalité. Les éléments qui ont émaillé le déroulement de cette 10ème célébration donnent état d’un satisfecit  global du côté des organisateurs, partenaires acteurs et spectateurs, tant lors des moments de partages et d’échanges, que sur les instants de liesse où on aura vu les enfants véritablement heureux de repartir avec des  lots à n’en plus vouloir, en partie venant du partenaire D’jino cocktail de fruits. Les autorités  administratives notamment le Sous-préfet de l’arrondissement de Douala 5ème M. Tchakui Noundie Jean-Marie, le Maire de Douala 5ème Mme Françoise Foning, et le délégué régional de la culture n’auront pas regretté le déplacement : « Je viens de voir mon propre portrait (rire), ces enfants ont un vrai don, et il faut juste les accompagner car ils ne demandent pas mieux », nous confiera Mme Françoise Foning.  Depuis 10 ans, l’Association IRONDEL avec l’appui des Brasseries s’attèlent à vulgariser le dessin au travers des formations de jeunes, les sensibilisant sur les débouchés non sans l’accompagnement des professionnels (graphistes, infographes, créatifs…). Le célèbre infographiste Vincent « Malyk » Nomo entretiendra tous les participants dans le cadre des travaux de formation en techniques de dessin plutôt dans la matinée (dimanche) ; un échange qui aura été plusqu’éducatif et enrichissant. La date du 16 juin aura été choisie « Parce qu’elle tombait le jour où l’on célébrait la journée mondiale de l’enfant africain », une contribution à cet évènement, selon la promotrice Babena Léontine Babelle. La remise des prix aux heureux récipiendaires constituera l’un des moments forts, avant  la montée sur le podium du Directeur Régional du Littoral Thierry Graziani avec à ses côtés Mme le maire et le Sous-préfet pour la coupure de ruban  symbolique. Une tournée des différents stands par ces derniers leur aura permis de juger non seulement l’évolution des nouveaux apprenants, mais aussi et surtout le travail incroyablement bien mené et le doigté magique des plus expérimentés. Rendez-vous est pris pour la 11ème édition, mais avant d’y être, une escale est alors permise à Yaoundé ces jours-ci, pour les FESCARHY 2013.

Leave a Response