InsideInterview

Docteur Love :  » Du 1er avril au 31 mai, nous allons rendre hommage aux PDG « 

Il est bardé d’expérience et de connaissance en témoigne son Curriculum Vitæ, Dr Love de son vrai nom Mérimé Césaire Ngoumstop, homme de média et de culture, dans l’optique de participer à l’émergence du Cameroun met en œuvre des concepts innovants. De ce fait, il a mis en exergue la campagne Merci qui a pour but de rendre hommage aux PDG créateurs de richesse, entre deux rendez-vous, nous avons rencontré l’inoxydable Docteur Love.

Bonsoir Dr Love et merci de répondre aux questions de Culturebene

-Dr Love : Bonsoir Yahaya, je me réjouis de cette opportunité que vous m’offrez car cela conforte le partenariat entre Comptoir d’Afric et Culturebene.

C’est une lapalissade de dire que vous êtes une icône de l’univers médiatique camerounais, on vous a découvert sur les antennes de Canal 2 International avec l’émission Comptoir d’Afric en 2011, toutefois on aimerait que vous vous présentez d’avantage ?

-Dr Love : Après avoir fait un parcours important dans le monde de l’information et de la communication, je suis justement celui-là qui s’est fait dévoiler vers les années 2011 sur Canal 2, mais avant cela j’étais à Équinoxe TV, sur LTM TV, je suis passé aussi sur DBS. Mais on va dire que la véritable révélation c’est en 2011 avec l’émission Comptoir d’Afric sur Canal 2. Dr Love c’est également Celui-là qui a monté le label de communication et de formation « Comptoir d’Afric « , un label qui a formé à ce jour plus de 80 jeunes dans le domaine de la communication. Dr Love c’est celui-là aussi qui a une formation en montage de projet événementiel, j’ai déjà à ces jours monté et conçu plusieurs événements socio-culturels et institutionnels. Comptoir d’Afric c’est aussi un label qui fait dans la production audiovisuelle et musicale, dans le management et la formation artistique.

Vous êtes aussi coordonnateur de la campagne « Citoyen Modèle », après l’avoir mis en branle, aujourd’hui quand vous regardez vers le rétroviseur quel bilan en faites-vous ?

– Dr Love : La campagne citoyen Modèle qui est portée  par la caravane citoyenne  nationale et internationale à ces jours a déjà formé à travers ses multiples séminaires plus de 5.000 leaders et ambassadeurs citoyens modèles que nous appelons les brigadiers de la citoyenneté, nous avons déjà parcouru 7 des 10 régions que compte notre beau pays le Cameroun, cette caravane a installé 46 clubs élèves  modèles  dans les lycées et collèges , 3 clubs étudiants modèles au sein des Universités d’Etat et Instituts Supérieurs. La caravane « Citoyen Modèle » a travaillé aussi dans le cadre de Transporteur modèle qui nous a amené à sensibiliser tous nos amis chauffeurs par rapport à l’incivisme , nous avons également travaillé  dans le cadre de  la campagne femme modèle à l’ occasion de la célébration de la journée internationale des droits de la femme, nous avons  mis en exergue   la campagne  » Diaspora Modèle « , nous étions en France , en Italie , Allemagne , Suisse et Belgique , surtout en ces temps où il y’a une montée en puissance des foyers de tension. Bientôt, nous lancerons la campagne Fonctionnaire Modèle, Enseignant Modèle. Nous avons également mis en place la campagne « Supporter Modèle  » notamment avec les activités que nous menons lors des grands matchs. Lors de la rencontre opposant les Lions Indomptables aux comoriens au stade Omnisports de Yaoundé, nous avons déployé une équipe de supporters modèles, mais avant ça nous étions au Ghana lors de la tenue de la coupe d’Afrique  féminine  de football. En un mot comme en mille le bilan de la caravane citoyenne nationale et internationale  » Citoyen Modèle  » est positif et élogieux, nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin, car  beaucoup d’autres contrées nous sollicitent.

En prélude à la célébration de la fête du travail, vous allez impulser une nouvelle campagne dénommée  » « Merci  » qui se déroulera du 1er Avril au 31 Mai, quel est le contenu de cette campagne ?

– Dr Love : Il s’agit de la campagne « Employeurs et Employés Modèles  » qui se décline avec le substantif Merci, vous allez constater qu’il y’a déjà des visuels qui circulent sur la toile. C’est une campagne qui vise à rendre hommage aux créateurs de richesse aux pourvoyeurs d’emploi. C’est une campagne qui vise aussi à susciter l’esprit entrepreneurial au sein des employés, des jeunes élèves et étudiants, nous pensons que c’est le véritable gage de l’émergence au Cameroun, il faut d’avantage encourager les jeunes à être des  porteurs  des projets, à monter des projets et à veiller à leur productivité. Nous allons donc rendre hommage à tous les chefs d’entreprise que nous appelons des PDG , à cet effet , nous avons monté deux musiques pour eux, ces chansons seront diffusées du 1er Avril jusqu’au 31 mai, il sera question de distinguer aussi 20 super PDG qui en ce moment font l’objet d’un casting sérieux et de ce fait, nous allons déployer la liste des 20 super PDG dans les prochains jours .

De manière pragmatique, qu’est ce qui sera fait durant cette campagne ?

– Dr Love : D’abord , les deux chansons que nous avons composé pour les PDG seront largement diffusées sur tous les canaux de communication, c’est une chanson de motivation , nous appelons tout le monde à s’intéresser à cette chanson et à faire de celle-ci  l’hymne de tous les jours parce-que c’est une chanson qui pousse à la réflexion et à l’entrepreneuriat, nous allons aussi disposer des panneaux dans toutes les artères de la capitale qui célèbrent ces PDG là , vous verrez bientôt ces panneaux-là , on pourra lire des messages à l’instar « Les fils de la nation vous disent merci ». Et ces PDG qui ont été sélectionnés recevront  « des prix, il y’aura pas de soirée d’awards. Les distinctions leurs  seront remises directement dans leurs bureaux ou dans leurs villages, il y’a également une émission super PDG, un micro programme qui sera lancé, toujours dans le même sillage, il y’aura des séminaires de renforcement des capacités. On va créer également  un carrefour Super PDG Jeunesse afin que les porteurs de projets rencontrent les PDG qui leurs  accompagneront. Au terme de cette campagne-là donc, cinq projets seront soutenus et implémentés.

Quels sont les critères que les jeunes doivent remplir afin de concourir  à cette campagne ?

– Docteur Love : Il faut déjà monter un projet et le présenter, le jury qui est mis en place pourra étudier la faisabilité des projets et leurs pertinences, nous souhaitons ainsi bonne chance à tous les jeunes qui vont participer à cette campagne Merci. Des partenaires se greffent à cet événement, le message que je lance à tous les jeunes, c’est de monter un projet et de le faire parvenir par le biais de nos nombreux partenaires médias parmi lesquels Culturebene. Nous appelons les jeunes aussi à nous dire qui est leur Mentor afin que nous organisions des rencontres, nous espérons que plusieurs jeunes pourront saisir cette occasion afin de donner corps à leur projet.

Au-delà du secteur privé, est ce que vous êtes accompagné par l’État ?

– Docteur Love : Nos projets sont toujours soutenus par l’État parce-que nous sommes des patriotes. Le Ministère de la Jeunesse et de l’Education  Civique nous accompagne , le Cabinet Civil à la Présidence de la République nous accompagne, nous avons le Secrétariat de la Présidence de la République qui nous accompagne et suit de près nos projets et les autres structures  institutionnelles  .Nous avons aussi des bienfaiteurs qui nous soutiennent à l’instar du Prince Théophile Kwendjeu et l’Oncle Bienvenu qui nous accompagnent au quotidien. Nous bénéficions de l’onction du gouvernement depuis des lustres, car nous sommes une structure sérieuse.

Et quand n’est -il de Bonne année Monsieur le Président ?

– Docteur Love : Nous sommes à la 4 ème édition de Bonne année Monsieur le Président, nous étions en France, Suisse, Belgique et partout dans le monde pour recueillir les souhaits des vœux de  camerounais à l’endroit du Président de la République.

Vous êtes considéré aussi comme un modèle pour la jeunesse, quels conseils à l’endroit du fer de lance de la nation pour devenir PDG comme vous ?

– Docteur Love : (Rires) , je ne suis pas encore véritablement un PDG , j’aspire à  devenir un super PDG comme nos tontons Fotso Victor , Emmanuel Chatue, Amougou Belinga , Passy Décor, Sylvestre Ngouchinghe , Mwanfo David , Tawamba Célestin. Ainsi, les jeunes doivent se lever de bonheur, éviter  l’oisiveté, repousser leurs limites, être consciencieux et soucieux de leur avenir et celui du Cameroun. Il faudrait que les jeunes sachent que ce n’est pas parceque les choses sont difficiles qu’on ne réalise pas, mais c’est parcequ’on ne réalise pas qu’elles deviennent difficiles. J’appelle ainsi tous les jeunes à suivre la tendance PDG, car c’est la meilleure tendance, c’est la tendance de l’heure, la meilleure option qui pourra nous mener vers l’émergence.

Par Yahaya Idrissou

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...