Inside

GAROUA : Un centre aéré pour des congés utiles

Il est tout juste 9h du matin mais l’Alliance française de Garoua est déjà envahi par de nombreux enfants ce mardi 2 avril 2019. Dans une salle, face à quatre gigantesques miroirs, un groupe d’enfants esquissent des pas de danse sur un air de musique latine, sous l’œil bienveillant d’un moniteur. A quelques mètres de là, sous un boukarou, une dizaine d’enfants découvrent quant à eux l’art de la poterie et quelques techniques. Guidés par la formatrice, ils manipulent de l’argile et fabriquent des objets de leur choix dans une ambiance bon-enfant. Pendant ce temps sous le boukarou central, des peintres en herbe laissent libre cours à leur imagination et colorent des motifs dessinés sur des calebasses, ceci dans le cadre l’atelier de peinture. Sur la scène du théâtre de verdure par contre, Valérie Namé et le parlementaire du rire Petit Gougou, encadre une dizaine d’enfants qu’ils initient au théâtre. Et la joie que l’on peut lire sur les visages de ses enfants lorsque l’on sillonne les différents ateliers, confirme la joie qu’ils ont à prendre part à ce centre aéré organisé par la délégation départementale du tourisme et des loisirs de la Bénoué.

Depuis le lundi 1er avril, ce sont au total 50 jeunes âgés de 9 à 15 ans qui prennent part à cette activité de loisir organisé pour permettre aux jeunes scolaires de la ville de Garoua d’avoir accès aux loisirs saints et éducatifs en leur offrant un cadre et un programme leur permettant d’apprendre tout en s’épanouissant. Ce programme qui s’étale sur quatre jours vise non seulement à meubler les congés de pâques, mais aussi se donne pour objectif : divertir, détendre, mais surtout éduquer sur les principes et valeur sociales à l’instar du vivre ensemble, la cohésion sociale, le patriotisme. Une activité qui tombe à pic avec notamment en cette période de congés scolaire durant laquelle pour les parents il n’est pas toujours aisé de gérer les enfants. « Nous nous sommes donné pour mission de nous occuper des enfants en organisant ce camp aéré qui  permettra de développer chez les enfants la créativité, la culture des loisirs et par ricochet la culture touristique à travers la visite des sites touristiques qui jouxtent leur environnement immédiat. Nous voulons aussi promouvoir l’épanouissement des jeunes à travers des activités socioculturelles et éducatives, et surtout favoriser le brassage des jeunes afin d’inculquer les valeurs de tolérance, de compréhension mutuelle et de patriotisme », précise Sakinatou Samira, délégué départemental du tourisme et des loisirs de la Bénoué. En plus des travaux en ateliers et des causeries éducatives, les enfants effectuent ce mercredi 3 avril, une visite dans les usines de la Sodecoton, la Cicam, à l’école de faune et au jardin zoologique de Garoua. « Nous voulons montrer à ses enfants quel est le potentiel touristique de la ville de Garoua pour que par la suite ils deviennent nos ambassadeurs du tourisme dans leurs établissements scolaires respectifs », précise Sakinatou Samira.

A l’issue de l’activité qui s’achève ce jeudi 04 avril par une séance de restitution des travaux en atelier par les participants qui recevront en retour un diplôme de participation.

Par Ebah Essongue Shabba

 

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...