InsideSport

Le Bayern Munich ouvre sa première école de football en Afrique !

La célèbre équipe de la Bundesliga le Bayern Munich va très prochainement ouvrir sa première école de football en Afrique, et le pays choisi pour abriter l’infrastructure est l’Éthiopie.

Il y a quelques jours, un accord a été signé entre les dirigeants du foot éthiopien et le club bavarois qui a déjà été 28 fois champion d’Allemagne et 4 fois vainqueur de la Ligue des champions. L’ancien attaquant brésilien Giovane Elber avait fait le déplacement en tant qu’ambassadeur de la marque Bayern Munich.

Il faut dire que c’est un projet qui ne relève pas de la surprise en ce sens que pendant cinq ans, un Allemand a dirigé le projet de développement du football éthio-germanique. Il s’agit de Joachim Fickert. Il avait fait venir l’entraîneur de la sélection allemande des moins de 20 ans auprès des coaches de jeunes éthiopiens. C’est donc dans cette logique que des liens ont été établis avec le Bayern Munich.

Pour l’ancien arbitre et instructeur de la FIFA Gizateh Alemu, il voit d’un bon œil l’arrivée du Bayern en Éthiopie  « Il y a tellement de supporters du Bayern Munich ici surtout pendant la Ligue des champions et puis avec la Coupe du monde, quand l’Allemagne était au sommet du football mondial. Donc, c’est une très belle idée. »

Toujours d’après Gizateh. « Ce qui nous manque en Éthiopie, c’est la discipline tactique. Nos joueurs au niveau national n’ont pas eu d’entraînement du genre dès le plus jeune âge. Ils se sont juste entraînés tous seuls, dans leur région d’origine, sans personne pour leur montrer comment jouer, comment suivre une tactique d’équipe. »

Les techniciens allemands se rendront régulièrement en Éthiopie pour former les entraîneurs du ballon rond éthiopien.

En plus, les responsables Éthiopiens souhaitent que l’école apporte la technologie comme l’a si bien souligné le directeur technique de la Fédération éthiopienne de football, Mekonnen Kur : « Le pays n’est pas si pauvre, il peut acheter des ballons et des maillots. Nos problèmes sont la technologie, les concepts et le savoir footballistiques, tout ça doit être introduit dans le football éthiopien. Par exemple, l’analyse des matches est l’un des meilleurs outils au monde en ce moment et nous ne l’avons pas. Mais nous devrions. »

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...