Faits diversInside

Garoua: Un garçon de 3 ans violé et sauvagement assassiné

Un crime abominable a secoué les habitants du quartier Ngabidje – Pays Bas ce mercredi. Ousman, un enfant de 3 ans, a été violé puis sauvagement assassiné, ses organes génitaux et ses yeux ont été emportés enlevés par ses assassins. Le corps mutilé du jeune Ousmane a  été découvert par les populations du quartier Pays Bas,  caché sous des parpaings dans les toilettes appartement au dénommé Bouba, voisin des parents de la victime et par ailleurs imam de la mosquée du quartier.

Après avoir désespérément cherché leur enfant pendant 24 heures, la famille de Ousmane a découvert son corps ce mercredi en matinée. « Hier à mon retour, j’ai demandé à voir mon fils mais il était introuvable. Ma seconde épouse m’a fait savoir qu’il était chez la voisine. Lorsque nous nous sommes rendus chez nos voisins, Dame Aissatou notre voisine a déclaré que notre enfant n’était pas chez elle et nous a défendu d’entrer pour fouiller », déclare Naï Zouko, père de la victime.

Ce dernier va se rendre nuitamment à la police judiciaire puis au commissariat du 4e arrondissement déclaré la disparition de son enfant. Ce  mercredi matin, contre toute attente, le fils de Dame Aissatou va avouer aux populations que le corps du jeune Ousmane se trouve sans vie dans leur toilette. Les populations vont s’introduire dans la concession de Mr Abdou et découvrir le corps sans vie et mutilé du jeune Ousmane. Ces organes génitaux et ses yeux ont été enlevés et emportés. L’autopsie du corps de la victime révèle que l’enfant a été violé. Du sperme a d’ailleurs été retrouvé dans son anus.

Choquée par cet assassinat sauvage, la population va s’en prendre à Mr Abdou et son épouse. Sérieusement blessés, ils ont eu la vie sauve grâce à l’intervention des forces de l’ordre et du sous-préfet de l’arrondissement de Garoua 1er. Des éléments du BIR ont été également mobilisés pour pouvoir exfiltrer les suspects. Après leur exfiltration, les populations furieuses vont piller et saccagé le domicile du suspect.

Rappelons que  Bouba et son épouse ne sont pas à leur premier forfait. Ils ont été chassés du quartier Liddire par les populations pour des pratiques de pédophilie et autres pratiques relevant du satanisme.

Par Ebah Essongue Shabba

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...