LitteratureLivre

La Fondation Elessa Lothin-Sen offre 1000 livres à l’école publique de Bastos et débat autour de l’émergence du Cameroun

C’est le cœur sur la main, accrochés à de solides valeurs humaines que les enfants Elessa Lothin Jean Désiré et Sen Hélène perpétuent la mémoire de leurs parents à travers la fondation Elessa Lothin-Sen. Alors, mobiliser les énergies autour du développement communautaire, améliorer le cadre de vie en éduquant les populations, accompagner les initiatives à dimension sportive et de santé, constituent de manière globale les activités objectivées de la fondation.

300 bourses scolaires et 02 bibliothèques pour 2033 livres sont les actions prévues dans leur plan éducatif. Après l’école publique de Malimba-Océan et Mouanko Centre et les écoles d’Edea II, les 16 et 17 août dernier pour la remise de 300 bourses d’excellence d’une valeur de 5 000 000 Francs CFA ; le vendredi 27 septembre 2019 vers 15 heures, c’était au tour de l’école publique de Bastos de bénéficier de la remise d’un don de bibliothèque contenant 1 000 ouvrages, au profit des élèves et enseignants de ladite école. L’objectif étant donc d’inciter les jeunes à la lecture pour une éducation sérieuse et bien orientée ; mais aussi soutenir le corps enseignant dans leurs efforts quotidiens.

En présence de distingués invités qui ont eu des messages d’encouragement à l’endroit de la fondation dans cet effort remarquable pour la pérennisation des valeurs éducatives, mais aussi des mots pour booster la jeunesse et les enseignants au centre de ce geste fort visant à accompagner leur processus éducatif. Le Président de la fondation Monsieur Louis Deschamps Elessa Lothin a souligné qu’au regard des « faiblesses structurelles de l’école, il va falloir former du personnel pour cette bibliothèque ». L’Inspecteur d’Arrondissement de l’éducation de base de Yaoundé 1er, Madame Delphine Florence n’a pas manqué d’appuyer et de souligner le caractère important de cette initiative et fort en adéquation avec la volonté du gouvernement. Pour clôturer cette journée, on a assisté à la symbolique de la coupure du ruban et la visite de la bibliothèque pour marquer l’ouverture officielle de cet espace dédié au savoir et la remise des clés.

Pour une initiative pareille, la fondation a besoin de soutiens. Il convient par ailleurs de noter la présence d’entreprises qui l’accompagnent pour la remise de ce don à l’école publique de Bastos. Au rang desquelles, on peut lister Lothe Consulting Assurances, Chanas Assurances, Sunu Assurance, Com Action Multimedia, etc.

Par ailleurs, afin de marquer et de soutenir leur détermination, le lendemain samedi 28 septembre à 10 heures à l’hôtel Hilton de Yaoundé dans cette même logique a été organisé et initié le forum économique de la fondation. Une thématique précise : « le Franc CFA peut-il accompagner l’émergence du Cameroun en 2035 ? Quelles réformes pour le système bancaire et financier ? ». Les conférenciers composés : de M. Dominique MAHEND, Directeur Général UBA ; de M. ABAKAL MAHAMAT, Directeur Général BGFI Cameroun ; du Sénateur Dr Roger MBASSA NDINE qui a dit qu’il faut « une évolution du Francs CFA et dans les incitations banques… de manière à ce que le Cameroun produise ce qu’il consomme… ». En outre, le président de la fondation a précisé que « l’émergence du Cameroun dépend de nous-mêmes. Les camerounais, leur rapport à l’Etat, leur rapport à la gestion des affaires, leur rapport à la participation au développement de leur propre pays… ».

Au cours dudit forum, un fundraising a été organisé pour récolter des fonds en faveur de la fondation. Responsables d’administration, Chef d’entreprises, Opérateurs économiques, amis, familles présents dans la salle ont mis la main à la poche. Chaque généreux donateur a assuré de son soutien indéfectible à la fondation, certains faisant de promesses de dons, d’autres remettant directement une enveloppe…

En faisant d’une pierre deux coups, la fondation Elessa Lothin-Sen souhaite mettre sur pieds une plateforme de rencontres d’affaires et d’échanges économiques, entre les professionnels de tous les secteurs sur des thématiques économiques fortes, à travers les « Rencontres Professionnels LCA / Professionnals Meeting ».

Prochaine étape Douala 15 novembre, à l’école publique de Déido pour le don d’une bibliothèque de 1033 livres ; et encore du sourire pour les heureux bénéficiaires…

 

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...