CamerounInsideLight On

Dynastie le tigre : « L’avenir du Cameroun ne dépend d’aucune tribu, il dépend des choix justes que nous faisons au nom des générations futures…»

Depuis quelques années, le tribalisme est entrain de gagner du terrain dans notre cher et beau pays le Cameroun. Que ce soit dans les réseaux sociaux, dans nos medias, dans nos quartiers… on a toujours tendance à ramener tout au village. Face à ce constat alarmant, l’artiste Dynastie le Tigre est sorti de sa réserve et a pondu ce texte qui devrait édifier plus d’un.
« Au_nom_de_la_musique :
Au nom de quoi sommes nous différents? Au nom de quel mensonge cette illusion gagne-t-elle du terrain? Si entre gens d’en bas nous ne pouvons plus y voir plus clair, c’est à dire que les politiciens ont eu la victoire sur tout ce qui fait la beauté de notre richesse culturelle. Nous avons pour mère commune la grande misère, du nord à l’est, du sud à l’ouest. Nous sommes tous enfants d’une terre dont nous ne savons rien de l’histoire. Les dieux ont décidé que nos chemins se croiseraient ici et la majorité d’entre nous ne sait rien de ce que nous reservent les dix prochaines années.
Un jour, en parcourant les pistes boueuses du Sud Cameroun, je me suis rendu compte que la pauvreté n’avait pas changé de camp, elle a juste changé de langue. Et si seulement, le personnel de l’administration affecté là pouvait témoigner de ce qui se passe ici.
Je vois ces vieilles femmes le dos courbé par des décennies d’effort contraints de se sacrifier pour que leurs petits-fils puissent aller à l’école à 10 km de là. Le grand mensonge sur ce petit peuple des forets s’arrête lorsque certains se livrent au tourisme funéraire du week-end (dites leurs la vérité sur la misère que vous avez vous même vu là-bas) . Et bientôt devrai-je justifier mes origines lorsque ma musique va souvent dans des contrées dont j’ignore tout. Si un jour, mes œuvres ont touché certains d’entre vous, c’est parce qu’elles portent tout l’amour que j’ai à offrir et cela avec toute la puissance de cet accent du village que vous aimez tant.
Servir son pays, c’est donner de soi, c’est pardonner, parce que l’avenir du Cameroun ne dépend d’aucune tribu, il dépend des choix justes que nous faisons au nom des générations futures.
Dynastie le tigre / Cédric Biyong. »

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer