ArtsCamerounInside

L’Alliance française de Garoua a soufflé sur sa 25e bougie

En 1994 Michel Boglietto, alors directeur,  inaugurait ce qui était encore l’Alliance franco camerounaise de Garoua. Vingt-cinq ans plus tard, l’institution devenue entre-temps Alliance française et agréée par la fondation Alliance française, a pu se positionner comme un pôle culturel d’échange et de savoir qui rayonne dans  tout le grand nord. Pour célébrer ces vingt-cinq années et bien montrer que l’Alliance française de Garoua  est plus présente que jamais dans les multiples facettes de la vie socioculturelle de la capitale régionale du Nord, trois temps forts ont rythmé les festivités qui se sont déroulé du 11 au 15 décembre 2019.

Premier temps fort, la compétition interscolaire « Les petits génies ». Cinq établissements d’enseignement secondaire de la ville de Garoua se sont affrontés sur des thématiques telles qu’actualité et histoire du monde, sport et loisir, géographie, art et littérature, science et nature. Au terme de ce challenge âprement disputé c’est  le lycée classique et moderne de Garoua qui s’adjugera le trophée de vainqueur. L’objectif premier, souligne Gaëlle Corignan, directeur de l’Alliance française, est de favoriser la rencontre entre les élèves des différents lycées de la ville et favoriser la diffusion des connaissances ».

Deuxième grand temps forts de cette célébration, le « festival des 25 ans » qui déroulé le samedi 14 décembre dans les jardins de l’Alliance en présence du gouverneur de la région du Nord, Jean Abaté Edi’i. Véritable quartier général de la vie culturelle de Garoua, l’Alliance a proposé au public un festival riche en animations culturelles et artistiques inédites. De la musique à la danse hip hop en passant par le chant, le théâtre, la mode ou encore la peinture ; l’Alliance française à prouvé une fois de plus qu’elle est un véritable creuset d’artistes de tout bord.

Pour clôturer les célébrations de ce vingt-cinquième anniversaire, l’Alliance française a offert au public de Garoua un magnifique plateau avec trois artistes qui ont marqué son histoire musicale. Il s’agissait du maestro Isnebo leader du mythique groupe Faadah Kawtal, de la diva Amina Ouwalé et du jeune loup Alfa Barry. Sur des rythmes sahéliens les trois ambassadeurs musicaux du grand Nord ont offert au public un moment fort en émotion rendant ce 25e anniversaire mémorable.  Tel le maestro qu’il est, Isnebo va électriser la salle avec des chansons mythiques telles que Maïramdjo, Derkedjo ou encore Waï, toutes reprises en cœur par le public. « Que d’émotions partagées avec leurs fans! Comme c’était beau à voir ! Tant d’artistes réunis sur la scène de l’Alliance et célébrant le sahel musical pour le grand bonheur des fans, ce n’est pas tous les jours qu’on assiste à ce type d’évènement à Garoua », témoigne Roberto Gaibai, animateur à Galaxie télévision.

Par Ebah Essongue Shabba

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer