A la uneInsidePeopleSénégal

Karim Wade interdit de quitter le Sénégal

Interdiction de quitter le territoire pour le fils et ancien ministre de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, Karim Wade, tout comme pour six dignitaires de l’ancien régime, dont quatre ex-ministres soupçonnés d’enrichissement illicite. C’est ce qu’a confirmé, ce vendredi 16 novembre, le ministère de la Justice. Karim Wade avait été entendu plusieurs heures, jeudi, par les enquêteurs.

Karim Wade a toujours affirmé qu’il ne se défilerait pas devant la justice car il n’avait rien à se reprocher. Pour son audition de jeudi, il était arrivé la vieille au soir en provenance de Paris, laissant libre cours à toutes les spéculations.

Cette fois, il est donc interdit de sortie du territoire. Le ministère de la Justice confirme l’information mais selon un de ses proches, cette mesure ne lui a pas été notifiée jeudi lors de l’audition et on ne lui pas retiré son passeport.

La décision concerne non seulement Karim Wade mais aussi les six autres dignitaires de l’ancien régime visés par la cour de répression de l’enrichissement illicite. Joint par RFI, l’ancien ministre d’Etat Samuel Sarr s’étonne d’être interdit de sortie du territoire alors qu’il n’est pas encore convoqué par la gendarmerie.

« Tout cela est devenu une affaire de règlements de compte politiques. Ils savent bien que nous n’avons aucune intention de fuir », s’exclame l’ancien ministre de l’Energie.
Karim Wade, qui a été entendu jeudi pendant dix heures d’affilée par les enquêteurs, est quant à lui convoqué de nouveau jeudi prochain. « C’est vrai que l’audition d’hier a été longue, reconnaît un de ses proches, mais Karim Wade vit tous ces événements dans la sérénité ». C’est selon lui, « une tempête dans un verre d’eau ».

Source : rfi.fr

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...