Guerre entre les chaines de télévision : Martin Camus Mimb prend position - Culturebene
CamerounPeopleStars & People

Guerre entre les chaines de télévision : Martin Camus Mimb prend position

Dans une tribune qu’il a rendue publique, le journaliste sportif Martin Camus Mimb affirme ne pas pouvoir garder le silence, quand un journaliste se fait massacrer.

« Comment je vais laisser massacrer un journaliste ou un média sous mes yeux? Comment je vais accepter voir sans rien dire un affrontement entre médias d’une violence rare sans dire STOP et plaider pour la confraternité ? J’ai suivi presque choqué, la charge de Bruno Bidjang sur Cedric Noufele et Équinoxe, et je trouve cela totalement inadmissible. » A-t-il écrit.

«  Pas forcément parce que le contenu est faux, mais pour deux raisons fondamentales: l’élégance de la confraternité, et la défense d’un tiers…À quel moment est-on arrivé à une confrontation entre un journaliste dont le rôle est d’éclairer, expliquer, faire parler tous les acteurs, et les acteurs en question qui sont libres de leurs avis et de leurs positions ? Autant la Crtv est dans son rôle de donner la parole à un expert pour dire ce qu’il pense du rapport d’une ONG…autant Equinoxe a le droit d’enquêter sur le rapport en question, d’en ressortir les points de discorde, même en opposition à un autre média », a poursuivi Martin Camus Mimb.

Pour lui, on ne devrait pas opposer le journaliste d’Equinoxe Cedric Noufele au Pr. Owona Nguini. Surtout, qu’il s’agit de deux personnes aux métiers différents et ayant des visées différentes. « Mais dites-moi à quel moment ça devient un problème personnel entre un journaliste Cédric Noufele, et un Expert Mathias Eric Owona Nguini? Pourquoi nous sommes arrivés à un tel niveau d’intolérance et de suspicion ? Pourquoi les médias doivent entrer dans cette danse? J’ai travaillé à Equinoxe…pendant 6 ans.

J’étais un cadre de cette maison, j’étais même pour certains, le chouchou du Boss Sévérin Tchounkeu…il y a forcément eu du moins bons comme partout ailleurs, c’est notre cuisine interne. Mais j’étais réputé être un polémiqueur hors pair…et ce n’était pas une consigne ! Je serais de cette époque qu’on m’aurait catégorise. Et d’ailleurs, notre ton qui tranchait avec la Crtv aura constitué le ciment de notre réputation. Cela ne veut pas dire que nous étions en mission. C’est juste qu’à cette époque, Albert Ledoux Yondjeu Nathalie Wakam Paul Sabin Nana Stephane Moukouri Letamba Antoine Landry Lemogo Carole Yemelong et autres, nous avions des rêves de différences et la fougue de la jeunesse. Nous avions commis des erreurs…blessé de bonne foi des gens…mais jamais parce que c’était une mission, jamais parce que nous en avions après eux…Jamais, on a pensé que parce qu’un média disait autre chose, il fallait l’attaquer. »

Le conseil de Martin Camus

Le journaliste conseille ainsi à ses confrères de faire des batailles déontologiques qui doivent faire avancer le métier, et  non pas des batailles pour les hommes qui vont leur éloigner du métier.  Par ailleurs, il a précisé qu’Equinoxe Tv a été la première chaîne à révéler au grand public, l’intelligence du Pr. Mathias Eric Owona Nguini. « NB : Des injures contre les protagonistes sous ce post, vont m’obliger à bloquer certains. » A-t-il conclut.

Commentaires

0 commentaires

Danielle NGONO

Rédactrice chez Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)