« Actuellement il n’y a que les jeunes qui me font la cour et ça me dérange », dixit Annie Anzouer ! - Culturebene
A la uneAfriqueCamerounPeople

« Actuellement il n’y a que les jeunes qui me font la cour et ça me dérange », dixit Annie Anzouer !

Les fans de la chanteuse Camerounaise Annie Anzouer ont été ahuris cette semaine. Alors qu’elle prenait part à l’émission « Paroles de Femmes » mardi dernier sur la chaîne de télévision Equinoxe TV, la célèbre artiste camerounaise Annie Anzouer a révélé qu’à l’heure actuelle, ce sont les jeunes qui lui font la cour.

La chanteuse du groupe Zangaléwa était invité avec à ses côtés les chanteuses Daphné et Lynda Raymonde. L’émission portait essentiellement sur la vie sentimentale de chacune et il est question d’en parler sans tabou.

C’est ainsi qu’en répondant à la question de Julie NGUE la présentatrice de ce programme culte, Annie Anzouer fait une déclaration vraiment surprenante:

« Actuellement il n’y a que les jeunes qui me font la cour et ça me dérange », lâche-t-elle.

Une déclaration qui fait sensation sur les réseaux sociaux particulièrement au Cameroun. « ll y a de quoi la « mère » je l’ai vu une fois dans mon quartier,  mince, une belle femme comme du jamais vu » écrit  William Domche, un jeune homme fan de l’artiste sur la page Facebook.

Pour rappel, Annie Anzouer, est une artiste et chanteuse camerounaise née le 15 mai 1967 à Lolodorf, dans le département de l’Océan, région du Sud Cameroun.

Elle débute sa carrière dans le groupe Zangaléwa et en 1991, elle entreprend une carrière solo. En 1994 elle sort son premier album solo avec pour principal titre Variations. La « Petite Sirène de Kribi » est donc révélé au public camerounais comme une chanteuse à voix.

Entre 2002 et 2004, Annie Anzouer exerce comme promotrice culturelle et directrice artistique. À Douala, dans le Cabaret Music Hall « La Pêche », elle offre des spectacles avec Ben Decca, Lapiro de Mbanga, Ekambi Brillant, Charlotte Mbango, Papa Zoé, Douleur, Papa Wemba, Francky Vincent, Jocelyne Labylle. En 2005, elle participe à l’organisation d’ateliers de chant en milieux scolaires.

Commentaires

0 commentaires

Atti Mahamat Abana

Rédacteur chez Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)