Voici le message d’adieu laissé par Carla Kéké, la sœur de DJ Arafat - Culturebene
Côte d’ivoireInside

Voici le message d’adieu laissé par Carla Kéké, la sœur de DJ Arafat

La situation devient de plus en plus préoccupante pour la petite sœur de DJ Arafat, Carla Kéké. En effet, la sœur du feu Daishikan a fait une sortie le weekend dernier sur son compte Facebook. Apparemment en conflit avec ses parents qu’elle accuse de la rejeter, Carla s’est fendue d’un message dans lequel elle a annoncé vouloir se donner la mort. Son post avait d’ailleurs tout l’air d’une lettre d’adieu.

« Bonsoir à toutes et à tous je ne suis pas loin de la mort mais sachez une chose j’aime ma maman malgré son comportement elle reste à mère Oui je reconnais j’ai pas grandir comme mes autre amis mais pas grave je peux pas tout dire ici mais Sachez que si j’aime ma mère c’est que j’aime mon père mais papa et maman vous me rejeté aujourd’hui parce que je suis malade je reconnais que je ne suis pas bonne comme enfants mais que dieu accepte mon âme comme mon petit grand frère je sais que c’est là-bas ma place auprès de lui .

Maman Tina je m’adresse à toi tu veux m’enterrer la tu seras alaise t’inquiète pas tu le feras je le sens-là toi et papa vous aller être alaise dans votre vie. Merci c’est mon dernier message que vous aurait de moi que dieu vous bénisse », a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

On se souvient que, récemment, Carla Kéké faisait parler d’elle pour la grosse blessure qu’elle s’était faite au pied. Des photos d’elles circulaient sur la toile la présentant comme un sdf. Espérons que Carla reviendra à la raison et ne commettra pas l’irréparable et que ses parents prendront le message de leur fille au sérieux.

 

Commentaires

0 commentaires

Danielle NGONO

Rédactrice chez Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)