Tiwa Savage se confie sur son passé difficile : « j’étais dans un refuge pour femmes ayant des problèmes de dépendance à la drogue » - Culturebene
A la uneInsideNigeria

Tiwa Savage se confie sur son passé difficile : « j’étais dans un refuge pour femmes ayant des problèmes de dépendance à la drogue »

La vie de Tiwa Savage n’a pas toujours été rose. En effet, la chanteuse comme bon nombre de célébrité a connu des moments difficiles qui auront sans aucun doute forgé sa personnalité.

Tout récemment, la sublime chanteuse nigériane Tiwa Savage a raconté son passé difficile dans les bas quartiers de New York alors qu’elle était encore une jeune immigré aux States. « Je pense que j’avais 22 ans et nous vivions à New York. Je vivais à Bed-Stuy, une sorte de refuge. Beaucoup de personne ne le savent pas. J’étais dans un refuge pour femmes ayant des problèmes de dépendance à la drogue. Je venais juste d’avoir mon diplôme. Vous savez en tant qu’étudiant étranger vous ne pouvez pas travailler. Donc je ne pouvais pas travailler. Je faisais des basses besognes à Bed-Stuy qui est genre le bled de Brooklyn », a-t-elle confié.

C’est donc grâce à Elizabeth Elohor, une ancienne reine de beauté dont la belle nigériane  avait fait la rencontre que sa vie a pris une autre tournure. « Elle avait commandé de la nourriture et j’ai commandé des apéritifs parce que j’étais tellement brisée et affamée. Et je me souviens elle m’a regardée et m’a demandé ‘qu’as-tu commandé ?’. Et j’ai menti que je n’avais pas faim. Et là elle m’a demandé ‘En es-tu certaine ?’. Alors j’ai commencé à pleurer. Elle m’a alors demandé ‘Quel est le problème ?’ j’ai répondu ‘Elohor, je n’ai pas d’argent.’ Elle a commencé à commander plein de choses et même de la nourriture à emporter pour moi. Je me rappelle être rentré à la maison ou ma petite boite peu importe… et je pleurais. Cette fille a quasiment transformé ma journée. Alors, la première fois qu’ils ont affiché ma photo sur Times Square, elle est la première personne que j’ai contactée. »

Ce fut donc un parcours compliqué pour Tiwa mais qui se termine bien aujourd’hui, car elle est à l’abri du besoin.

Commentaires

0 commentaires

Danielle NGONO

Rédactrice chez Declik Group

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)