Les quatre policiers impliqués dans le meurtre de George Floyd se retournent les uns contre les autres ! - Culturebene
InsideLight On

Les quatre policiers impliqués dans le meurtre de George Floyd se retournent les uns contre les autres !

Les quatre policiers impliqués dans le meurtre de George Floyd se sont tous retournés les uns contre les autres et demandent des procès séparés.

Derek Chauvin, Thomas Lane, J. Kueng et Tou Thao ont tous été accusés de la mort de Floyd. Chauvin a été accusé de meurtre au premier degré tandis que les trois autres ont été accusés de complicité de meurtre au second degré et d’homicide involontaire.

Les procureurs affirment que les quatre officiers devraient être jugés ensemble, car la nature des accusations et des preuves est similaire.

Les anciens officiers ont comparu devant le tribunal vendredi pour une audience sur plusieurs questions, y compris la demande du procureur de tenir un procès commun.

Leurs avocats, dans les documents juridiques avant l’audience, ont déclaré qu’un seul procès pour les quatre hommes serait problématique.

« Il est très probable que des défenses antagonistes seront présentées lors du procès. C’est évident que tous les officiers auront une version différente de ce qui s’est passé et qu’ils vont s’accuser les uns les autres », a déclaré Earl Gray, l’avocat de Thomas Lane.

  1. Earl a déjà blâmé Chauvin affirmant que Lane était un débutant qui, quelques jours seulement après son entrée en fonction, suivait simplement les ordres.

L’avocat de Chauvin a déclaré dans des documents séparés que c’était la faute des trois autres flics qui n’ont pas appelé une ambulance à temps.

Il affirme que Floyd est mort d’une overdose de drogue et que le fait qu’il se soit agenouillé sur le cou n’en était pas la cause.

L’audience de vendredi marquait la première fois que Chauvin comparaissait dans une salle d’audience. Il a déjà assisté à des audiences précédentes par vidéoconférence.

Selon les procureurs, l’affaire devrait se poursuivre avec un seul procès, car les preuves y compris les déclarations des témoins, la vidéo du corps et la politique du service de police sur l’usage de la force sont similaires pour chaque agent. Les procureurs affirment que les agents ont également agi de concert.

« Les quatre accusés ont travaillé ensemble pour assassiner Floyd : Chauvin, Kueng et Lane ont plaqué Floyd au sol, tandis que Thao a empêché la foule d’intervenir, permettant aux autres accusés de maintenir leurs positions », ont écrit les procureurs dans un dossier du tribunal.

Les procureurs affirment également que les témoins et les membres de la famille de Floyd seraient probablement traumatisés par les multiples procès, et qu’il serait plus efficace et dans l’intérêt de la justice de tenir un seul procès.

Mais les avocats de la défense font pression pour des procès séparés, affirmant qu’ils sont susceptibles de présenter des défenses « antagonistes », et que les preuves contre un officier pourraient avoir un impact négatif sur le droit d’un autre officier à un procès équitable.

Les tentatives de pointage du doigt sont déjà courantes dans les dossiers des tribunaux. Les avocats de Lane et Kueng ont fait valoir que leurs clients étaient des débutants, qui suivaient les instructions de Chauvin. L’avocat de Thao, Bob Paule, a déclaré que le rôle de son client était « absolument différent » de celui des autres, car il était chargé de gérer la foule et maintenir la sécurité de la scène.

L’avocat de Chauvin, Eric Nelson, a également écrit que le cas de son client est différent. Nelson a déclaré que les procureurs doivent prouver que Chauvin avait l’intention d’agresser Floyd, mais ils doivent aussi montrer que les autres officiers connaissaient l’intention de Chauvin avant que cela ne se produise. En conséquence Chauvin devra se défendre différemment.

« Les autres accusés disent clairement que, si un crime a été commis, ils n’étaient pas au courant et n’y ont pas participé », a écrit Nelson.

Mais Chauvin pointe également du doigt les autres. Nelson écrit que Lane et Kueng les officiers qui ont répondu à un appel du magasin ont pris contact avec Floyd avant l’arrivée de Chauvin et Thao, et que Chauvin pense que Floyd faisait une overdose de fentanyl. Nelson écrit que Lane et Kueng n’ont pas appelé l’ambulance à temps.

« Au lieu de cela, ils ont lutté pour maîtriser M. Floyd et le forcer à monter dans leur voiture de patrouille, ce qui a probablement aggravé considérablement son état » a écrit Nelson, ajoutant que Chauvin pouvait raisonnablement soutenir que leur inaction avait entraîné la mort de Floyd.

« Si les secours étaient arrivés trois minutes plus tôt, M. Floyd aurait peut-être survécu. Si Kueng et Lane avaient choisi la désescalade plutôt que la lutte, M. Floyd aurait peut-être survécu. Si Kueng et Lane avaient reconnu les signes apparents d’une overdose d’opiacés et apporté leur aide, comme l’administration de naloxone, M. Floyd aurait peut-être survécu. »

Commentaires

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)