G-Laurentine Assiga, présidente du Réseau des journalistes culturels du Cameroun «Nous voulons donner de la valeur aux événements culturels» - Culturebene
A la uneCamerounInside

G-Laurentine Assiga, présidente du Réseau des journalistes culturels du Cameroun «Nous voulons donner de la valeur aux événements culturels»

Les RJ2C-Talk signent leur grand retour

Après six mois d’attente, le Réseau des Journalistes culturels du Cameroun relance ce concept, qui est une plateforme d’échange entre les promoteurs culturels, les icônes de l’art et la presse culturelle. Ce vendredi 16 octobre 2020, c’est le Directeur du Centre des créateurs de mode Yves Eya’a, organisateur du Forum des métiers de la mode et du design qui sera face aux journalistes culturels. Ce sera à la Villa des créateurs sis au carrefour Golf à partir de 15h.

La présidente du Réseau des Journalistes Culturels du Cameroun, G-Laurentine Assiga, revient dans cette interview sur les motivations et les enjeux de cette rentrée.

Interview

G-Laurentine Assiga, présidente du Réseau des journalistes culturels du Cameroun

«Nous voulons donner de la valeur aux événements culturels»

Le Réseau des journalistes culturels du Cameroun relance les RJ2-C-Talk ? Qu’est-ce qui motive cette relance maintenant ?

Pourquoi maintenant, parce que pour nous, c’est le bon moment. A cause de la Covid, les activités ont été mises en berne. Dans notre plan d’action, les RJ2C-Talk ont une périodicité mensuelle. Mais nous allons rattraper les mois sans en organisant une session par semaine à partir de ce 16 octobre 2020.

Notre motivation est plurielle. Nous nous sommes engagés à poser la culture au firmament. La plateforme d’échange des RJ2C-Talk nous permet d’y répondre positivement. Nous voulons donner de la valeur aux événements culturels en permettant au public de mieux les consommer. Le rôle du journaliste culturel ou du critique culturel est d’inciter le public à apprécier un produit culturel. Il s’avère que la pandémie du Covid étant de mieux en mieux maîtrisée, l’actualité culturelle est de nouveau fournie. Mais dans l’ensemble de la programmation existante, il y a des événements d’envergure qui assure un rayonnement international au Cameroun. A ce titre, je citerai le Forum des métiers de la mode et du design devenu Semaine de la mode de Yaoundé, un événement de prestige piloté par le Directeur du Centre des Créateurs de mode Yves Eya’a. Je citerai également le festival Yarha, qui est la Semaine internationale du premier film. Les promoteurs de ces deux événements seront nos invités ces 16 et 22 octobre 2020.

Arrêtons-nous un moment sur cette première étape du 16 octobre. Quels en sont les détails ?

Comme je l’ai précisé plus haut, nous faisons notre rentrée avec le Centre des créateurs de mode à travers le Forum des métiers de la mode et du design. Je voudrais préciser que c’est un organisme partenaire du RJ2C. En 2017, nous avons conjointement organisé un atelier sur la critique de mode. 25 membres de notre association avaient bénéficié de cette formation qui s’étalait sur 3 jours. Alors, ce 16 octobre, après une décennie d’existence, il y a une nouvelle dynamique au Forum des métiers de la mode et du design. Nous voulons en savoir les contours. Savoir aussi pourquoi le choix de l’ambassade de France comme parrain de l’événement alors qu’on parle de mode camerounaise. Quel sera son apport ? Avec le Directeur Yves Eya’a, nous ferons également un bilan des dix premières éditions en marquant un arrêt sur le déploiement des lauréats de cet événement. Cela aura des allures d’une conférence de presse, mais en plus structurée avec des questions posées par thématique. C’est en même temps une émission que nous enregistrons. Notre membre Eric Christian Nya en assurera la modération.

Les RJ2C-Talk concernent-ils uniquement les membres de l’association ?

Non. Nous sommes ouverts. Tous les confrères intéressés sont les bienvenus. Pour nous, il s’agit de rapprocher les promoteurs culturels des médias, d’offrir du contenu aux rubriques culturelles des médias en leur servant des informations exclusives et vérifiées.

Propos recueillis par Sara Eliane Nematchoua

Commentaires

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité. Notre survie en dépend :)