A la uneCamerounInsideInterview

Roblack : «mon père spirituel demeure l’animateur 5 étoiles Ambroise Wally… »

Animateur principal de 2 émissions (Wardattitude et Karaoké), l’homme se sent certes comblé, mais reste persuadé qu’il lui reste pas mal de chemins à parcourir. Il a accepté nous accorder un peu de son temps et on en a profité pour faire le tour de sa carrière.

C’est toujours un plaisir d’avoir à nos côtés un animateur de ta trame, j’espère que des belles choses découlent de cette entrevue Roblack ?

Rire. J’espère que c’est une belle rencontre que nous allons effectuer ensemble. Pour vous qui me connaissez, mais surtout pour ceux qui ne me connaissent pas vraiment, je pense que c’est le moment de connaitre mon petit parcours, savoir exactement qui je suis d’où je viens, où est-ce que je vais.

Voilà ceci dit, je pense que l’on va commencer par qui tu es exactement ?

Je m’appelle Menye Zambo René Roland, originaire du centre plus précisément du département de la Mefou et Afamba. Dieu merci aujourd’hui je suis un parent comblé de deux enfants ; ma première fille Sandra Moïse et le petit dernier David le Roi.

Et tes débuts dans la communication alors…

Après mes études universitaires, ma plus grande passion était le micro et l’aventure commence donc en 1999 ; c’est-à-dire que ça fait pratiquement 11 ans que je suis dans le milieu, j’ai fait un tour d’horizons avec l’avènement des medias privés au Cameroun : Magic FM, Sky One Radio et finalement c’est la maison mère FM 94 qui m’a ouvert ses portes depuis pratiquement 5 ans. J’y anime 2 émissions de prime Time : « Wardattitude » tous les jours de 12h15 à 15h et Dimanche soir « Karaoké ». J’aime bien m’amuser à faire chanter les enfants au téléphone, à leurs enseigner comment chanter, avec des professionnels de la chanson et là je suis le petit méchant qui les qualifie de casseroles.

Quelles étaient les premières difficultés sur lesquelles tu achoppais à tes débuts ?

C’est vrai que dans un paysage comme le nôtre où finalement le diplôme est la base qui t’intègre dans le milieu socioprofessionnel et que voilà, un mec est passé par l’école pratique qui forcement ne t’offre pas de diplômes, ça n’a pas été facile pour moi de faire comprendre à ceux là qui sont sortis de l’ESSTIC que j’ai quelque chose à faire valoir. Ça n’a pas été facile parce que sur le plan administratif on va te dire tu vaux quoi ? Tu vas dire, j’ai un baccalauréat, j’ai une licence…, mais au niveau de la spécialisation, ils trouveront que ce n’est pas ça… Pourtant tout ce qui m’a toujours occupé l’esprit c’est ma vocation, le fait de penser dur comme fer que j’ai été fait pour ce métier et que je mérite de faire partie de ce milieu. Ça a pris du temps, c’était des frustrations, l’apprentissage dans la dureté, mais quelques part cela m’a servi plutôt en bien, en tant qu’autodidacte galvanisé par l’amour de ce métier. Et je suis sûr que beaucoup qui m’ont écouté ou qui m’écouteront verront en moi un modèle, comme Saint Lazare Amougou, paix à son âme, a été pour moi un grand repère. Mais mon plus grand repère est resté Free Master Régis sur Africa N°1. J’ai également eu la chance de travailler avec Morgan Palmer, Eric Homed, Max Amadou dans le cadre des radios privées. Et mon père spirituel demeure l’animateur 5 étoiles Ambroise Wally Nkama.

Et aujourd’hui, on imagine que tu as suivi l’exemple en encadrant à ton tour d’autres jeunes…

Vous savez quand on vous donne, il faut savoir aussi passé le relais. Et d’ailleurs, le bon enseignant est celui qui donne tout à ses élèves, afin qu’ils puissent à leur tour le léguer à d’autres qui arriveront plutard. Je dois dire que personnellement j’ai commencé ici comme vacancier en 2000 et j’ai eu la chance de rencontrer les grands, les vedettes du Cameroun comme Ambroise Wally, Nadine Patricia Mengué et plein d’autres et faire la route avec un Ambroise Wally dans cette émission que j’anime aujourd’hui, « Wardattitude », c’était vraiment énorme. Ce qui fait qu’ayant été moi-même vacancier ici, il m’est plus facile d’en faire de même. Ça va faire 6 ans que j’encadre les jeunes à mon tour pendant les vacances, j’ai d’ailleurs tenu pas mal qui sont de grands animateurs aujourd’hui dans certaines chaînes privées.

Et qu’en est-il de tes rapports avec les autres animateurs, ceux des chaînes concurrentes par exemple ?

Bah…, je suis resté le même, je suis resté celui qui parfois est considéré comme un frimeur, mais je ne crois pas que je le suis. C’est juste que souvent, quand tu n’es pas proche de quelqu’un, il est facile de te coller une étiquette. Je suis plutôt quelqu’un de simple qui va toujours vers les autres, même si parfois certains font « la star », c’est d’ailleurs normal (rire). Mais je crois j’entretiens de très bonnes relations avec tous mes collègues. Y’en a qui ne me connaissent pas et qui me disent : « tiens, c’est toi Roblack », je leurs dis oui ; jamais je n’ai snobé quelqu’un, je gagnerais plutôt à avoir de bons rapports avec les autres. D’ailleurs, le matin quand je me réveille, je fais le tour des autres radios pour écouter mes collègues et savoir exactement qu’est ce qui se passe dans les quartiers (rire), parce qu’il y en a qui font de la radio d’une autre façon et je trouve cela intéressant.

J’aimerais avoir ton avis sur la jeunesse camerounaise aujourd’hui…

La jeunesse aujourd’hui souffre d’un mal profond, il est même spirituel. J’évoque l’esprit parce que le corps vit grâce à l’esprit. J’ai l’impression qu’il y a une forme de mimétisme, une forme de formatage de la jeunesse qui fait à ce qu’on ne se reconnaisse plus ; qu’est ce qui s’est passé ? C’est peut-être un problème d’éducation à la maison, un problème de niveau scolaire, un problème d’ambition, un problème d’orientation ? C’est ça, les problèmes de notre jeunesse aujourd’hui. C’est vrai qu’il y a une marge de la jeunesse qui garde quand-même le cap, mais les 80% de la jeunesse camerounaise souffrent d’un mal ; cette jeunesse là est très envieuse et qui envie est ouvert à tout, quand je dis à tout, c’est à n’importe quoi.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...