A la uneArt de rueCinémaFranceInside

Jamel Debbouze, Omar Sy et Nicolas Anelka, l’entrée des Trappistes

Ce magnifique document retrace sous la caméra de Melissa Theuriau (femme de Jamel, NDLR), les destins croisés de ces trois gamins devenus nababs ont quelque chose de non seulement attachant, par la sincérité des scènes et des témoignages reproduits, mais également de formidablement décapant. Car au travers de leurs souvenirs de gosses épanouis, c’est tout le mythe d’une banlieue décrépie et getthoisée qui s’effrite au fil des minutes. Ce film est une bulle de fraicheur et d’optimisme, un anxiolytique qui nous renvoie au succès des Intouchables, dont Omar Sy est justement la vedette. Il est aussi un formidable pied de nez aux discours anxiogènes, convenus et truffés de clichés, sur ces banlieues oubliées où des gamins parviennent aussi à grandir heureux. C’est en cela que ce très joli document, en forme de réhabilitation d’une ville ostracisée, mérite encore une fois le détour. Avec pour guide, un trio sans égal.

Avant cette diffusion, Omar SY et Jamel Debbouze étaient sur le plateau du Grand Journal de Michel denisot où le succès fulgurant du film "Intouchables" a été évoqué avec l’équipe du film.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...