CamerounInsideMusique

ZOMCOM : Une autre façon de voir l’image

Dj Bilik, travaillait alors pour une boîte en tant qu’ingénieur de son, mais  n’était pas moins convaincu, de la nécessité de voir un tel projet se matérialiser, surtout qu’il y avait beaucoup à faire, en matière de réalisation de clips vidéos. Depuis quelques temps déjà, il a implanté cette structure à Yaoundé au Cameroun, plus précisément au quartier Ngousso, en face de l’hôpital général, et à mesure que le temps passe, ZOMCOM se fait une place de choix dans l’univers showbiz du bled, aussi complexe soit-il. Dans le but d’en savoir plus, kamerhiphop.com s’est rendu au siège de la boîte, et le patron des lieux, qui nous attendait déjà confortablement assis derrière son bureau, nous parle de cette belle aventure.

 DJ BILIK

Déjà, je dis merci à kamerhiphop, merci à toi Darysh et merci à culturebene pour cette opportunité qui m’est donnée, de développer  ma structure. En fait ZOMCOM, c’est une boîte de communication  qui a été créée pour gérer l’image, gérer la communication du label ZOMLOA et gérer le management artistique. Cette boîte, je l’ai mise sur pied en Guinée Equatoriale en 2008 quand j’ai commencé à faire des clips vidéos, parce que je m’étais très vite rendu compte que là-bas, il n’y avait pas de vidéos de qualité. Alors, je m’y suis mis, et le premier clip que je réalise est celui d’un groupe de rap, «  street burry ». A l’époque je tournais sur mini dv, ça a donné quelque chose de bien, et les artistes ont commencé à venir vers nous, j’étais très sollicité, pour ainsi dire. Se rendant compte que ça devenait intéressant, j’ai suggéré à mon Boss d’acheter du matériel de qualité, et c’est ainsi que j’ai boosté la boîte, réalisant près d’une centaine de vidéos. Vu que mon label Zomloa était resté au Cameroun, géré par Sumanja, Elok, Bois d’ebene…, alors je me suis dit, dès que je rentre au pays, je vais véritablement y faire asseoir la structure Zomcom. C’est vrai, il m’a fallu de gros moyens pour pouvoir monter  tout ça, et les dons que Dieu m’a donné, m’ont permis de le faire. En arrivant au Cameroun, je m’étais déjà fait une réputation en Guinée, mais une fois sur place, j’ai retrouvé les professionnels que j’avais laissés, et qui avaient déjà gagné tout le terrain. Mais qu’à cela ne tienne, j’ai tout de même réussi à mettre en place ma structure Zomcom, qui aujourd’hui fonctionne véritablement. J’ai ainsi pu, outre les artistes Zomloa, tourner J.B. Essomba, Marie Belle la grâce, les émissions 3A télésud avec Nadine Patricia, quelques spectacles et festivals notamment le dernier Festi Bikutsi avec le soutien du grand-frère René Ayina qui m’a donné l’opportunité de couvrir entièrement un festival comme celui-là, parce que j’ai fait le constat qu’au Cameroun, nous souffrons du manque des DVD de spectacles. Nous tournons  en ce moment « pousse la vie » de Mani Bella, et pleins d’artistes nous sollicitent au quotidien, conscients du niveau et de la qualité de notre travail. Juste devant moi, c’est des appareils CANON 600 et 550, derrière c’est les lumières professionnelles, bref, nous avons tout le matériel nécessaire et de qualité surtout,  je ne vais pas tout citer, ceux qui viendront vers nous, verrons par eux-mêmes.  

L’équipe Zomcom est constituée de cameramen, de cadreurs, d’un ingénieur de lumière, d’une assistante, des maquilleuses, un réalisateur et un label manager. Il faut tout de même rappeler que Zomcom est gérée indépendamment de Zomloa, elle s’occupe exclusivement de l’aspect communicationnel et du management d’artistes. La boîte manage déjà des artistes de la Guinée Equatoriale, et d’ici peu, je compte l’implanter de ce côté-là.

Pour finir, je dirais que nous faisons un travail de qualité, nos prix sont assez concurrentiels, nous sommes ouverts aux propositions et travaillons toujours en collaboration avec nos partenaires et avec les artistes, nous ne sommes pas là pour leurs imposer nos idées. Faire appel à Zomcom, c’est s’offrir une équipe de professionnels, pour un travail de qualité, à un prix minutieusement étudié.

Nous sommes situés en face de l’hôpital Général, à côté de l’hôtel BLANCO,  l’immeuble peint en blanc, 2nd étage.

Facebook : www.facebook.com/zomloarecordz

Contact : 99 17 57 25

 E-mail : djbilik@yahoo.fr

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...