A la uneCamerounMusique

Les Studios SALOMON TANDENG MUNA célèbrent la JEUNESSE

Plusieurs hautes personnalités du pays et internationales y étaient conviés, avec comme invité spéciale le sud-africain HUGH MAKESELA,  légende vivante de la musique africaine,  sans oublier la grande, jeune et dynamique  équipe de studios STM, pour qui la soirée a été organisée. Un moment de communion avec leurs invités autour d’un barbecue, sous le charme des mélodies d’un bon orchestre, avec service traiteur à l’appui, on ne pouvait rêver mieux. Un melting-pot où on retrouvait comédiens, artistes musiciens, hommes politique, hommes de médias etc.  Entre  retrouvailles et rencontres, la joie était partagée, et les « BONNE ANNEE » se faisaient entendre jusqu’aux étoiles. Un bilan plutôt positif en cette année qui s’achève, et  certainement d’autres défis à relever pour 2012, une année pleine de projets, mais surtout, de concrétisation, pour cette structure qui fait déjà parler d’elle dans le monde, faisant ainsi la fierté de l’Afrique, à travers notre pays.

QUELQUES AVIS

AKERE MUNA : je crois en la jeunesse

Je crois en la jeunesse, c’est eux qui devraient assurer la relève donc il faut les responsabiliser. Et pour les responsabiliser, il faudrait leurs montrer que la passion c’est quelque chose qu’il faut gérer en bien, donc on les encourage, c’est des artistes c’est vrai, mais il faut savoir, quelque soit le chemin qu’on a choisi, il est important d’apprendre  à se prendre en charge, apprendre à être responsable, c’est comme ça qu’on peut garantir être un bon citoyen. Moi je leurs apporte mon soutien aujourd’hui parce qu’il faut être clair, deux choses me séduisent : le talent, et le sens du travail. Ce soir nous fêtons la jeunesse, et je suis flatté de voir les jeunes artistes de renom. Pour 2012 nous essayerons de dénicher des talents, et voir dans quelle mesure on pourra les aider et les guider dans la gestion de leur carrière, parce que le talent c’est bien, mais si on ne le gère pas, il reste un potentiel. Pour ceux qui voudront se rapprocher de nous, qu’ils prennent attache avec vous, à travers vos portails respectifs. BONNE ANNEE encore.

KROTAL : Je souhaite que tout aille mieux pour l’art et la culture

En 2011 j’ai pu terminer mon album, j’ai pu signer tous les artistes de ma structure Ndabot Prod, j’ai pu parachever la construction des infrastructures Ndabot Prod, donc pour moi, e fut une année rempli. Pour 2012, les projets seront encore plus grands, déjà beaucoup de dates pour l’Europe, les Etats-Unis, l’Allemagne et l’Angleterre, sans oublier le réseau africain. La campagne d’affichage sera lancée à partir de Lundi prochain, si Dieu le veut, et par la suite, l’album suivra. Pour 2012, je souhaite que tout aille mieux pour l’art et la culture.

FONKA MUTA (présentateur du journal de 19h30 à la CRTV)

2011 a été une année très enrichissante pour le journaliste que je suis, j’ai couvert les élections présidentielles et tant d’autres choses, mais sur le plan personnel, je pense que j’ai beaucoup évolué dans ma carrière, je suis passé de journaux dits périphériques, à la CRTV, au journal de 19h30, qui est un journal de « prime time », comme on le dit en anglais, et je pense que c’est une récompense personnelle pour les efforts fournis au sein de la télévision nationale depuis près de 5 ans. Pour 2012, je me battrai encore plus, me positionner parmi les reporters, qui sont des privilégiés, ce serait très important pour moi, et aussi, la présentation du journal télévisé en semaine. Bonne année déjà et bon courage à la fondation TANDENG MUNA, qui apporte son soutien à la jeunesse.

Jules NYA (manager de l’artiste Jovi) : 2011 a porté ses fruits

2011 a été une année qui a porté ses fruits, déjà il y a la fondation TANDENG MUNA qui décidé de miser sur les jeunes que nous sommes,  à travers l’artiste JOVI que je manage, et pleins d’autres que vous découvrirez au fur et à mesure, Maître AKERE avait cette vision que la jeunesse est très dynamique, elle a plus d’ambition  qu’on ne le pense, et elle sait se mettre au travail. En quelques mois seulement, nous avons réalisé énormément de choses, vous avez l’album de JOVI, celui de SYDNEY, le MOREH BAND qui est le groupe de la fondation…, il y en a eu pas mal. La fondation compte se positionner comme le carrefour, mieux, le temple de la culture au Cameroun, là est la vision même du Bâtonnier AKERE.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...