A la uneArtsBDCameroun

Festival Mboa BD 2e édition : les meilleurs auteurs de la BD africaine sont connus

La raison de cette attraction était toute particulière. La consécration des lauréats du 2e concours de dessin, qui cette année encore a opposé les meilleures bandes dessinées venues de toute l’Afrique à travers ce festival. Ces 3 jours (du 24 au 26 Novembre 2011, NDLR) non stop nous ont permis de voir de près, le génie de ces jeunes africains qui ont choisi le 9e art comme moyen d’expression, et ce à travers un chronogramme bien chargé, qui a abouti  hier à la remise de récompenses aux 3 meilleurs auteurs de BD, tous des camerounais par MR Yves Olivier, Directeur du CCF. C’est finalement, Cédric Minlo, étudiant qui rafle le premier prix, suivi de Kamgaing William et Benito Tameli, consécutivement 2e et 3e. Les prix spécial-jury seront attribués à Zobo’o  Onana Martine (seule fille de la compète) encore élève et à Mbozo’o Bertrand (lycéen) ; qui ont eux aussi accompli un travail admirable. Un coup de chapeau est tiré au passage au « collectif A3 » composé des Bdeistes, graphistes, scénaristes et amoureux de l’image sans qui, tout cela ne serait rendu possible.

Noutchaya Hervé, Président du collectif et son directeur artistique Deubou Yannick n’ont ménagé aucun effort depuis la création du festival pour que cet événement connaisse un véritable succès international. On peut dire sans risque de se tromper que le pari est tenu en seulement deux éditions, ce qui laisse présager des jours meilleurs pour le dessin africain, pour la BD camerounaise en particulier. En attendant, l’exposition du Mboa BD se poursuit jusqu’au samedi 10 Décembre prochain pour le bonheur des amoureux de cet art qui souhaitent prolonger l’aventure à bord du « Hall Embarquement » du CCF de Yaoundé.

Quelques réactions

Landry Mbassi (Président du Jury) : je suis très satisfait déjà par la qualité des projets que nous ont présentés les jeunes compétiteurs. Je suis moi même artiste plasticien, j’ai commencé le dessin, la peinture, medium classique que l’on connait aux arts visuels, j’ai commencé à me sentir plus ou moins intéressé par des mediums plus ouverts comme la photographie, la vidéo et l’installation, mais sans jamais laisser totalement le dessin, La preuve, je suis là aujourd’hui entant que président du jury. Et assister à ce projet qui est tenu par des jeunes qui ont en moyenne 30 ans, mais ont réussi à apporter un contenu à ce festival Mboa BD qui n’est qu’à ses débuts, c’est une première et vous voyez le public qui est là, la joie qui déborde, les lauréats qui vivent un moment intense, je ne peux qu’être ému et dire allez de l’avant à ces magiciens du collectif A3.

Cedric Minlo (gagnant du 1er prix) : je suis vraiment surpris; quand on a lu mon nom, je n’y croyais pas avec tous ces compétiteurs très doués, je ne n’imaginais pas à cette 1ere place. Sinon, c’est un sentiment de joie qui m’anime en ce moment surtout que le festival m’a permis de faire des rencontres enrichissantes, d’échanger avec des grands frères du collectif A3.

Martine Zobo’o (prix spécial-jury) : je suis surexcitée, je ne m’y attendais pas vraiment, c’est un moment de pur bonheur, car le dessin a toujours été une passion pour moi. Pour une première participation à une compétition d’envergure, je reçois un prix, cela me va droit au cœur, et je pense que mes parents partageront cette joie.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...