By Night

Emmanuel Nguélé : « Je compte apporter une autre dimension à l’Olympic Game Club »

Beaucoup se questionnent encore sur les raisons qui vous ont poussées à passer la clé du SAFARI Club…

Je vous en prie, permettez-moi avant tout de saluer votre présence dans mon établissement ; merci pour l’opportunité que vous me donnez pour parler de moi, mes projets et mon établissement. Alors, pour revenir  à votre inquiétude sur le SAFARI, je dirai tout simplement qu’avec les partenaires qui m’accompagnaient sur le projet, nous avons eu des réunions à l’issue desquelles ces derniers ont décidé qu’il fallait que je cède l’établissement à un autre promoteur.

Entre temps qu’êtes-vous devenu ?

Disons qu’après l’épisode du SAFARI, j’ai pris le temps de me reposer un peu, et de prendre du recul aussi ; il faut dire qu’à cette période de trêve, je faisais l’objet de beaucoup de sollicitations, d’aucuns me plébiscitaient pour mon expertise, d’autres encore me voulaient comme manager ou Pdg de leurs établissements. Mais on n’arrivait pas à s’entendre au final. Alors j’ai finalement opté reprendre l’Olympic Night Club. Et là on espère qu’avec la bénédiction du ciel, les choses aillent comme nous le souhaitons, surtout que j’ai la chance de fonctionner avec une équipe de professionnels très dynamiques.

Il faut reconnaitre que vous avez un sacré carnet d’adresses, étant du milieu depuis un bon moment aujourd’hui…

Effectivement, c’est un domaine où tout le monde veut évoluer, mais il ne faut pas se leurrer, seuls les professionnels sont à même de tenir. Avant le SAFARI, j’avais commencé avec le CAVO dans les années 2000-2006, et le succès que j’ai eu de ce côté m’a permis peu de temps après de m’offrir le Club SAFARI, où j’ai également eu un succès incontestable. Avec l’Olympic, je compte faire encore mieux, parce qu’il faut reconnaitre qu’il avait un peu perdu de son charme. J’ai confiance en mon équipe ; c’est pratiquement la même depuis mon envol. Le service est super, la sécurité impeccable (grâce à Gervais alias BIZO qui m’est resté fidèle depuis le CAVO), l’espace est somptueux, bref nous allons démontrer une fois encore notre potentiel au public de Yaoundé.

Le cadre vous satisfait-il entièrement ?

Il obéit aux normes, il répond aux standards internationaux ; actuellement il peut contenir 1500 personnes pour 800 places assises. C’est vrai que je compte l’agrandir encore, pour qu’il accueille encore plus de personnes, et lui donner une autre dimension. Et là je veux compter sur tous mes clients, tous mes amis qui ont toujours cru en moi et ont adhéré à mes multiples projets, je les attends désormais à l’Olympic Game Discothèque. Bientôt nous lancerons les soirées à thème avec quelque chose de spécial. Mais je précise que nous sommes ouverts de Mercredi à Dimanche.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Ne manquez aucune actu !

Laissez votre adresse e-mail pour recevoir une selection des meilleurs articles du site !
Email
Prénom
Secure and Spam free...