CamerounInside

Garga Haman Adji est Vivant !

Comme une trainée de poudre, l’information a vite gagné la capitale ; on annonçait alors mort « le grand commis de l’état cette nuit du 20 au 21 mars 2014 à Paris, des suites de maladie ». Le président de l’Alliance pour la Démocratie et le Développement (ADD) aurait alors tiré sa révérence à 70 ans, après avoir marqué l’opinion camerounaise tout d’abord en démissionnant de ses fonctions de ministre de la Fonction publique et de la réforme administrative, et en dénonçant courageusement l’inertie érigée en système et l’impunité révoltante qui protège les acteurs des malversations financières dans son pays.

Ce matin, la nouvelle de sa supposée mort est très vite démentie dans un mail de sa fille Haouwa Adji Garga dont nous vous livrons la mouture :

« Bonjour,
M. Garga est bien vivant, et mes téléphones sont ouverts. Je suis d’ailleurs transformée en standardiste depuis hier, grâce à la belle action de tous ces  »confrères » qui font que j’ai profondément honte d’être journaliste aujourd’hui. Pas un seul d’entre eux ne m’a joint depuis le fameux article de camerooninfo.net dont pas une seule phrase n’était exacte de bout en bout, mais qui a pourtant été repris par d’autres, sans aucune autre collecte ou vérification d’information.
Pour ceux que ça intéresse autrement que comme un article qui va faire vendre ou générer de l’audience, M. Garga est malade – ce qui est son  »droit », comme il l’est pour tout citoyen ordinaire – mais il va nettement mieux ces derniers jours.
Pour tous les autres, ces chers vautours de la presse, bon courage, et surtout, gardez avec moi la distance que vous avez eue jusque-là.
Bien à vous.

Haouwa-Adji Garga Abdouramani »

 Darysh Nehdi

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer