Michelle Obama rend star un jeune styliste en apparaissant à la télé avec l’une de ses robes - Culturebene
PeopleStars & People

Michelle Obama rend star un jeune styliste en apparaissant à la télé avec l’une de ses robes

Depuis quelques heures, le jeune styliste fait l’objet d’un buzz planétaire après que la Première Dame américaine ait arboré sa robe bleue cobalt lors de son propos politique à la convention démocrate…

En plein show politique relatif à la convention démocrate, Michelle Obama, la First Lady US alors en  robe bleue cobalt issue de la dernière collection de Christian Siriano, jeune styliste américain, fait sensation. Pour ce moment de télé retransmis en direct et non moins émouvant, cette dernière n’a pas failli à ses principes de promotion des jeunes pousses de la fashion week new-yorkaise. Il faut rappeler que Christian Siriano se distingue par son engagement en faveur d’une mode «inclusive» destinée à toutes les femmes, quels que soient leur âge ou leurs caractéristiques physiques. L’image de Michelle Obama va ainsi faire le tour du monde et surtout de la toile, de quoi créer suffisamment de buzz autour du jeune prodige. Le jeune s’était récemment fait remarquer à l’issue d’une polémique lancée par l’actrice de «Ghostbusters», Leslie Jones, une afro-américaine de 48 ans mesurant 1m83, qui s’était plaint qu’aucun styliste ne propose de l’habiller pour une première. Christian Siriano s’était immédiatement déclaré volontaire, et la robe rouge portée par la comédienne le jour-J avait eu beaucoup de succès.

Il refuse toutefois de se présenter comme militant, considérant que son approche de la mode devrait être la norme : «Travailler avec une personne talentueuse qui n’a pas des mensurations d’échantillon ne devrait pas être vu comme quelque chose d’exceptionnel. Ce n’est pas des félicitations qu’il faut, mais du changement», a-t-il ainsi tweeté à la suite de cette affaire.


 

Commentaires

0 commentaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer